Fluidifier naturellement le sang

Fluidifier naturellement le sang

Il est possible de fluidifier le sang naturellement, par exemple, en prenant du goji de haute montagne. Si cela ne suffit pas, un bon produit naturel peut se révéler efficace.

Mais, tout d’abord, faisons mieux connaissance avec l’appareil circulatoire humain:

L’appareil circulatoire:
L’appareil circulatoire est constitué d’une pompe – le cœur – et d’un ensemble de conduits (artères, vaisseaux, veines) chargés de véhiculer le sang au travers de tout l’organisme et de garantir aux cellules, unités fondamentales de la structure et du fonctionnement des organes, un apport continu en oxygène et substances nutritives. L’appareil circulatoire permet également le transport des déchets, issus de l’activité cellulaire, avant leur élimination par le foie, les reins et les poumons.

Un dysfonctionnement de cet appareil aura donc pour conséquence immédiate: une mauvaise distribution du sang à l’organisme, une oxygénation insuffisante des organes et une mauvaise évacuation des déchets pouvant être à l’origine de nombreuses maladies cardio-vasculaires. Des accidents peuvent alors survenir, dont le pire est l’infarctus du myocarde.

En France, les maladies cardio-vasculaires sont la cause de 165 000 décès par an.

Voici différentes maladies liées au mauvais fonctionnement du cœur et de la circulation sanguine:

  • Cardiopathies ischémiques: Telles que l’athérosclérose (plaque d’athérome, sténose, thrombose).
  • L’artériosclérose: rétrécissement et perte d’élasticité, à divers degrés des artères et notamment celles qui irriguent le cœur, entraînant un manque d’oxygénation, avec pour conséquences graves, l’angor et l’infarctus du myocarde.

  • Péricardite: Inflammation de la membrane externe qui enveloppe le cœur pouvant gêner le retour veineux.

  • Cardiomégalie: Augmentation du volume du cœur due à un défaut d’irrigation ou à l’épaississement du muscle cardiaque suite à la présence d’obstacles lors de l’éjection sanguine du muscle cardiaque.

  • Myocardiopathies: Baisse de la capacité contractile du cœur et dilatation des parois du ventricule, ou mauvaise circulation du sang dans le ventricule, ou épaississement de la paroi cardiaque.

  • Arythmies: Telles que bradycardie ou tachycardies. Dans les deux cas il s’agit d’une mauvaise conduction électrique du cœur entraînant des troubles du rythme et une diminution de l’efficacité de la contraction cardiaque.

  • Spasmophilie: Qui se caractérise aussi par des modifications du rythme cardiaque.
  • Insuffisance cardiaque: Le muscle cardiaque ne peut plus pomper suffisamment de sang ce qui entraîne un manque d’oxygénation des cellules cardiaques, une fibrose du tissu artériel avec une perte d’élasticité des parois.

  • Accidents vasculaires: Présence d’un caillot ou lésion des vaisseaux suivi d’un épanchement sanguin dans le tissu cérébral, dus à l’athérosclérose et l’hypertension.

  • Symptômes: Essoufflement, difficultés à l’effort, palpitations, arythmies, syncopes répétées sont des signes pouvant révéler une mauvaise activité cardiaque. II est important dans ces cas de prendre un avis médical pour en déterminer le degré de gravité.

Causes:

  • Tabagie: Fumer réduit l’apport d’oxygène dans le sang, endommage les parois artérielles, augmente le rythme cardiaque et la tension artérielle.

  • Alimentation riche en matières grasses: Elle augmente le risque d’accumulation de graisses sur la paroi des artères (artériosclérose)
  • Obésité: Un surplus de poids significatif ou de l’obésité augmente la tension artérielle. Le cœur travaille alors trop fort et avec moins d’oxygène. De plus, elle augmente les risques de diabète.
  • Diabète: Les personnes souffrant de diabète sucré courent trois fois plus de risques de développer de l’athérosclérose (épaississement et durcissement de la paroi artérielle) avec comme conséquences l’angine, les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux.
  • Inactivité physique – sédentarisme: L’exercice régulier aide à raffermir le muscle cardiaque et assure son bon fonctionnement.
  • Hypertension artérielle: L’hypertension signifie que votre sang reflue trop violemment contre la paroi de vos artères. L’hypertension augmente vos risques d’accident vasculaire cérébral, d’anévrisme, d’insuffisance cardiaque, de crise cardiaque et de lésions aux reins.

  • Stress: Le stress augmente le rythme cardiaque et la tension artérielle, ce qui endommage le cœur et les artères.

 

Action de CardioVascine: Elle est à la fois préventive et aussi curative.

En bref:

Protection du cœur et des vaisseaux.

Cardiovascine est un produit entièrement composé de plantes visant à prévenir et à réduire les risques cardiovasculaires.

C’est aussi un puissant régénérateur tissulaire; il apporte sélectivement au cœur et aux artères les nutriments nécessaires à leur bon fonctionnement. Ce produit règle l’énergie électrique du cœur et améliore la capacité contractile du muscle cardiaque.

CardioVascine améliore ainsi la circulation du sang et assure une meilleure oxygénation des cellules.

Mode d’emploi:
Prendre une à deux gélules par jour, après les repas.

Composition:
Apium graveolens, Cistus ladaniferus, Emblica officinalis, Curcuma longa, Acorus calamus, Gummi Arabicum  – Gélules végétales.

Avertissement

Il faut prendre en considération que CardioVascine est un léger fluidifiant sanguin. Ainsi, si vous prenez des médicaments anticoagulants il est important de calibrer le dosage de votre médicament en conséquence. Cela est d’autant plus important en cas d’AVC lors des 18 derniers mois.

En fait, cet effet fluidifiant que l’on retrouve surtout dans CardioVascine et DynOrgan permet de remplacer avantageusement les médicaments anticoagulants qui ont le désavantages d’avoir des effets secondaires parfois très sérieux tels que l’ostéoporose, des atteintes au foie et aux reins, voire l’infarctus du myocarde. Par opposition à ces risques, une combinaison de CardioVascine et de DynOrgan (une gélule de chaque par jour) permet de fluidifier le sang et protège les vaisseaux sanguins et le cœur (pour le CardioVascine) et protège le foie et les reins (pour le DynOrgan). Cette combinaison peut s’envisager comme une approche préventive aux AVC.

Se procurer Cardiovascine

1 thought on “Fluidifier naturellement le sang

  1. Do you mind if I quote a few of your articles as long as I provide credit and sources back
    to your webpage? My blog is in the very same area of interest as
    yours and my visitors would certainly benefit from a lot of the information you present here.
    Please let me know if this alright with you.
    Many thanks!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *