Le sucre: Un tueur silencieux

Le sucre: ce tueur silencieux
 
« Les trois « aliments » meurtriers sont l’alcool, la viande, le sucre. »
– Docteur Paul Carton –
 
Les études se multiplient dénonçant les ravages du sucre.
Le sucre est addictif.
Le sucre détruit le foie et le cerveau.
Le corps humain n’est pas adapté aux glucides alimentaires.
Le sucre encourage les comportement anti-sociaux. Un exemple:
Observation du Dr Staye, agent de probation dans un cadre de liberté surveillée de délinquants dans l’Ohio. Le Dr Staye a remarqué que ces délinquants avaient une très mauvaise alimentation avec beaucoup de sucre, beaucoup de mauvaise alimentation, de nourriture avec des additifs tels que glutamate monosodique (exhausteur de goût que l’on trouve « partout ») ou aspartame (remplaçant du sucre pire que le sucre, neurotoxique). Elle a également noté que plus de la moitié d’entre eux continuaient d’avoir un comportement antisocial, violent, et commettaient des vols pendant leur peine. Mais si on les mettait sous un régime équilibré (avec peu de sucre), seulement 8% persistaient dans leur violence.
 
Escalade de la consommation en sucre
En 1900, un Américain consommait, en moyenne, 2 kilos de sucre par an. Actuellement, il en consomme 60 kilos! Plus de 60% du sucre consommé vient de l’alimentation industrielle (43% rien qu’avec les jus de fruits et sodas). Les Européens suivent la même pente.
 
Bon à savoir:
Plus l’on prend de l’ge et moins l’on digère le sucre!

Qu’est-il possible de faire?
De l’importance de diminuer les hydrates de carbone:
Une vie sans pain, c’est sain!
Posez ce morceau de pain, il pourrait vous tuer!
Paradoxalement, il ne s’agit plus de « gagner son pain » (à la sueur de son front!), mais de le perdre, pour véritablement « gagner sa vie »!
Une autre solution simple, efficace et praticable:
– Supprimer totalement le sucre ajouté. (Bien lire les étiquettes! Par exemple, différents fournisseurs de fruits séchés naturellement sucrés trouvent encore le moyen d’y rajouter du sucre! A proscrire!)
– Fortement limiter les aliments naturellement sucrés. (Le miel, les sirops de blé, d’agave, de maïs, d’érable, etc. Même si naturels, et les fruits très sucrés, c’est du sucre!)
Les bienfaits devraient rapidement se faire sentir…