La désinfection des plaies

La désinfection des plaies
 
En courant et en trébuchant sur une pierre un enfant tombe et s’écorche les genoux, quoi de plus banal? Le réflexe de grand-mère? Vite mettre du mercurochrome! C’est ce qui s’est pratiqué durant des décennies… Heureusement ce produit toxique, parce que contenant du mercure, longtemps {faussement} considéré comme « incontournable », est maintenant, tout simplement, interdit.
Que mettre à la place en tant que désinfectant? De l’alcool? De l’eau oxygénée? De l’iode? Ces produits présentant divers inconvénients (assèchement, pellicule de protection poour les microbes, douleurs plus ou moins vives), ce ne serait pas la solution non plus. En réalité, ces différents produits « désinfectants », aulieu de l’accélerer, retarderaient la cicatrisation.
Une solution saline isotonique, aussi appelée « liquide physiologique », est souvent utilisée, notamment en milieu hospitalier. C’est, ni plus ni moins, du Sérum de Quinton Isotonique (cela veut dire que la concentration en sel est la même que celle du sang). Il peut donc être intéressant d’avoir, en permanence, du Quinton Isotonique chez soi. Selon de récentes études, toutefois, l’eau simple, bien sûr à condition d’être pure, ferait aussi bien.
Il est important que les plaies soient lavées à grande eau et aussi qu’elles respirent. Les pansements sont utiles aussi longtemps que la plaie risque d’être salie, heurtée ou frottée. Mais, dès que cela n’est pas ou plus indispensable, c’est mieux si la plaie est à l’air libre, elle se refermera plus vite. Car, ne l’oublions pas, c’est le corps qui se soigne ici tout seul. Le but est juste d’aider son action guérissante et non de la contrarier.
Si l’on craient, toutefois, une infection, il est bienvenue et même recommandé, pour nettoyer la plaie, d’utiliser de l’argent colloïdal, lequel ne présente aucun des inconvénients des produits précédemment sus-mentionnés, tout en ayant aussi tous les avantages de l’eau claire. Ses étonnantes propriétés antiseptiques, dans la pluaprt des cas, feront merveille.