Les bienfaits de la Carnosine – Par le Dr Klinghardt

Les Bienfaits de la Carnosine
 
La Carnosine

Anti-Vieillissement – Super Antioxydant

La Carnosine est un puissant anti-oxydant pour l’anti-vieillissement et combat les changements dus au vieillisement de la peau, du cerveau, du coeur, des muscles, des yeux et d’autres tissus. La Carnosine a fait l’objet de recherches scientifiques et a été reconnue comme supplément alimentaire naturel et non-toxique.

C’est un Supplement Essentiel Pour Ceux Qui Ont Plus de 40 Ans.

L’intérêt pour la Carnosine a nettement augmenté au cours des dernières années et beaucoup d’experts prévoient qu’elle deviendra le traitement fondamental quotidien pour les gens de tous les ges, mais en particulier pour ceux qui approchent de la quarantaine et plus.

La grande valeur de la supplémentation en carnosine a été reconnue depuis environ dix ans maintenant, mais la population n’est au courant que tout récemment depuis ces deux dernières années. Ceci n’est pas surprenant car cela se produit tout le temps avec des produits aussi salutaires. Il y a habituellement un grand délai entre la découverte d’un supplément naturel efficace dans les cliniques et quand le grand public commence finalement à le prendre. C’est aussi vrai pour le bêta glucane, le beta sitosterol, la pregnenolone, la curcumine, la quercétine, la melatonine et beaucoup d’autres produits.

La dégradation des protéines est l’un des principaux mécanismes du vieillissement. Les protéines sont essentielles au fonctionnement de l’organisme et elles sont détruites soit par l’oxydation (les radicaux libres) soit par la glycation (réaction avec des molécules de sucre).

Le vieillissement de la peau est le signe le plus visible de la dégradation protéique et il se manifeste par des rides, une perte d’élasticité et une capacité de cicatrisation réduite. Mais la peau rend visibles des changements qui affectent tout l’organisme et touchent aussi les muscles, les vaisseaux, les yeux, le cerveau et bien d’autres organes. Lorsque trop de protéines deviennent non fonctionnelles, le corps devient la cible des maladies dégénératives et vieillit prématurément.

Les études montrent que l’acide aminé carnosine est l’antioxydant le plus efficace contre le radical hydroxyl (ennemi numéro un des protéines) et le plus puissant inhibiteur connu du processus de glycation qui caramélise nos protéines par des «liaisons croisées».

Les études montrent aussi que le taux de carnosine décroît de plus de 63% dans les muscles à l’ge de 70 ans, ce qui pourrait expliquer une partie de la fonte musculaire associée au vieillissement. La réduction de la présence de carnosine dans l’organisme, associée à un stress oxydatif croissant et à des habitudes alimentaires privilégiant les glucides, rendent souhaitable voire indispensable la supplémentation.

Il est considéré que la mise sur le marché de la carnosine est la nouvelle la plus importante de l’année en matière de nutrition. Elle fait partie des rares nutriments dont l’activité est puissante, versatile et démontrée.

En effet, elle:

Protège les protéines de l’œil de la dégradation causée par le malondialdehyde (MDA) et empêche le MDA d’induire des liaisons croisées. C’est notamment pourquoi elle est vivement conseillée par le Docteur Klinghardt.

– Se concentre dans le cerveau et le protège de la glycation, des liaisons croisées, de l’oxydation et de l’excitotoxicité. Elle protège les capillaires cérébraux des dommages induits par l’amyloïde bêta (que l’on retrouve en grande quantité dans la maladie d’Alzheimer), les lipides oxydés et le métabolisme de l’alcool.

– Accroît la longévité des cellules sénescentes et leur permet de se diviser pendant plus longtemps comme des cellules jeunes. Une étude in vitro sur des fibroblastes (un type de cellule cutanée) a permis d’accroître leur longévité de 67%.

Est encore un meilleur agent anti-glycation que l’aminoguanidine et peut empêcher le développement de liaisons croisées dans le collagène.

Est efficace dans le traitement des cataractes séniles et pour ralentir le développement des cataractes.

Fait partie du petit groupe de substances capables d’allonger la durée de vie des mammifères: les souris traitées à la carnosine ont vécu 20% plus longtemps que les contrôles. Elles avaient aussi une apparence plus jeune, et leurs cerveaux présentaient des niveaux significativement plus bas en malondihaldehyde (MDA) et monoamine oxydase B (MAO-B) que les contrôles, indiquant un métabolisme juvénile de la dopamine.

Permet de réduire de 85% la péroxydation des lipides cérébraux chez des souris soumises à un stress provoqué intense et de multiplier par six l’activité antioxydante protectrice de la superoxyde dismutase (SOD) dans leur cerveau.

La carnosine est sans doute la plus prometteuse découverte de ces dernières années dans le domaine de la nutrition anti-vieillissement. Elle agit sur la longévité au niveau de la cellule et à celui de l’organisme.

Les études scientifiques ont montré qu’elle aidait à préserver l’intégrité structurelle, fonctionnelle et génétique de l’organisme d’une manière naturelle et sans aucune toxicité. Bien que beaucoup d’études aient démontré une activité significative de la carnosine à des dosages relativement faibles, de l’ordre de 150 mg par jour, d’autres études montrent une activité supérieure avec des dosages plus élevés, de l’ordre de 1000 à 1500 mg par jour, qui permettent de saturer l’enzyme carnosinase (qui dégrade la carnosine) pour que la carnosine libre soit disponible en quantité adéquate dans tout l’organisme.

Bénéfices de la Carnosine

Anti-oxydant – Protection contre les Radicaux libres

Premièrement, c’est un antioxydant, protégeant nos cellules contre les dommages des radicaux libres. Pris avec la vitamine E et d’autres antioxydants, il a un effet optimum.

Elle empêche la Glycosylation-Ce qui prolonge la durée des cellules. Cela signifie qu’il peut réduire la destruction des protéines importantes et de l’ADN par les molécules de sucre, un processus connu sous le nom de glycosylation. La signification de ce processus a été reconnu tout récemment. Des combinaisons anormales de sucre et des protéines sont très toxiques, contribuant à plusieurs maladies relatives à l’ge telles que le diabète, la maladie de coeur, l’accident vasculaire, la maladie d’Alzheimer et le vieillissement de la peau. La Carnosine peut aider à empêcher les dommages de la glycosylation, débarrassant le système de toutes les substances anormales et le laissant libre pour fonctionner de façon optimale.

Métaux Chélatés dans le Corps, c’est comme une couverture métallique contre les toxiques. Elle réagit avec les sous-produits toxiques de notre métabolisme et les élimine du corps. Elle stabilise les cellules, les rendant plus résistantes aux dommages, et amplifie le système immunitaire.

Protection contre la maladie d’ Alzheimer

De nouvelles recherches montrent que le cuivre et le zinc stimulent nettement la formation sénile de plaque dans la maladie d’Alzheimer. Des chélateurs de ces métaux dissolvent ces plaques en laboratoire. La Carnosine peut également empêcher la production absolue de bêta-amyloïde qui conduit à la formation de plaque. Un signe de la maladie d’Alzheimer est l’affaiblissement de microvascularisation du cerveau. La Carnosine protège les cellules des vaisseaux sanguins du cerveau (cellules endothéliales) des dommages par bêta-amyloïde (formation de la plaque senile).

Autisme

Il y a une percée potentielle dans le traitement de l’autisme venant de la région de Chicago. Sur une période de huit semaines, l’étude du Dr Chez a prouvé que la carnosine a amélioré le comportement et la communication par 16 pour cent. L’interaction sociale s’est améliorée par 27 pour cent et, juste en quatre semaines, les parents ont rapporté une amélioration globale qui est plus que doublé au fur et à mesure de la longueur de l’étude. De plus en plus de recherches prouvent que les lobes frontaux et les lobes temporels dans le cerveau commandent l’émotion, l’activité épileptique, le discours cognitif et expressif, et la pensée abstraite. Le Dr Chez a indiqué que la carnosine travaille apparemment dans la partie avant du cerveau. Jusqu’ici, il l’a employé sur environ 1.000 enfants, avec un taux de succès de 90 pour cent. Selon le Dr Chez, les enfants dans son étude se sont améliorés en langue réceptive, traitement auditif, socialisation, conscience des environnements, bon comportement moteur et langue expressive. Des réponses à la supplémentation peuvent s’apercevoir en 1 à 8 semaines après le début de la supplémentation.

Energie et Endurance

Donné aux athlètes et aux nageurs russes pendant de nombreuses années la Carnosine apporte de l’énergie et de la résistance de manière remarquable avec beaucoup d’utilisateurs qui proclament une augmentation quotidienne d’énergie considérable.

Autres Bienfaits

La Carnosine a la réputation d’apporter beaucoup de bienfaits comprenant: l’Anti-vieillissement, la longévité, le rajeunissement de la peau, le vieillissement des muscles, les troubles musculaires, la puissance sexuelle, les cataractes, le diabète, les problèmes cardiovasculaires, neurologiques et psychiatriques et d’autres bénéfices de santé.

Le Docteur Klinghardt de Seattle (USA), spécialiste mondial du traitement des métaux lourds, en conférence à Zurich (Suisse) en 2001, s’exprime (vidéo 9):

«Je vais vous montrer un produit orthomoléculaire, c’est de la Carnosine (il montre un flacon) est un anti-oxydant fantastique pour les glaucomes, les cataractes et les troubles du cristallin.
Elle se présente sous forme de gélules de 500 milligrammes.
La dose prescrite est de 3 gélules deux fois par jour.
Pratiquement tous les troubles du cristallin causés par des métaux lourds disparaissent, c’est vraiment étonnant!
Petite information pour les pharmaciens: J’ai dit à un pharmacien que j’aimerais avoir ce produit en gouttes ophtalmiques. Je lui ai demandé s’il pouvait me fabriquer ça. Il l’a fait.
C’est fantastique comme les cataractes se résorbent, comme les gens retrouvent la vue.
L’effet est le même sur l’énergie. L’on donne souvent ce produit aux personnes intoxiquées aux métaux lourds et qui sont fatiguées.»

Description du produit

Carnosine – 500 mg

90 gélules de 500 mg chacune.

Conseils d’utilisation: Prendre deux ou trois gélules par jour au moment des repas. (Selon le Dr Klinghardt la dose recommandée est de 3 gélules de 500 mg par jour.)

Extrait de la documentation officielle du fabricant:

«La dégradation des protéines est l’un des principaux mécanismes du vieillissement. Les protéines sont essentielles au fonctionnement de l’organisme et elles sont détruites soit par l’oxydation (les radicaux libres) soit par la glycation (réaction avec des molécules de sucre).

Le vieillissement de la peau est le signe le plus visible de la dégradation protéique et il se manifeste par des rides, une perte d’élasticité et une capacité de cicatrisation réduite. Mais la peau rend visibles des changements qui affectent tout l’organisme et touchent aussi les muscles, les vaisseaux, les yeux, le cerveau et bien d’autres organes. Lorsque trop de protéines deviennent non fonctionnelles, le corps devient la cible des maladies dégénératives et vieillit prématurément.

Les études montrent que l’acide aminé carnosine est l’antioxydant le plus efficace contre le radical hydroxyl (ennemi numéro un des protéines) et le plus puissant inhibiteur connu du processus de glycation, qui caramélise nos protéines par des «liaisons croisées».

Les études montrent aussi que le taux de carnosine décroît de plus de 63% dans les muscles à l’ge de 70 ans, ce qui pourrait expliquer une partie de la fonte musculaire associée au vieillissement. La réduction de la présence de carnosine dans l’organisme, associée à un stress oxydatif croissant et à des habitudes alimentaires privilégiant les glucides, rendent souhaitable voire indispensable la supplémentation.

Nous considérons que la mise sur le marché de la carnosine est la nouvelle la plus importante de l’année en matière de nutrition. Elle fait partie des rares nutriments dont l’activité est puissante, versatile et démontrée.

En effet, elle:

* protège les protéines de l’œil de la dégradation causée par le malondialdehyde (MDA) et empêche le MDA d’induire des liaisons croisées.

* se concentre dans le cerveau et le protège de la glycation, des liaisons croisées, de l’oxydation et de l’excitotoxicité. Elle protège les capillaires cérébraux des dommages induits par l’amyloïde bêta (que l’on retrouve en grande quantité dans la maladie d’Alzheimer), les lipides oxydés et le métabolisme de l’alcool.

* accroît la longévité des cellules sénescentes et leur permet de se diviser pendant plus longtemps comme des cellules jeunes. Une étude in vitro sur des fibroblastes (un type de cellule cutanée) a permis d’accroître leur longévité de 67%.

* est encore un meilleur agent anti-glycation que l’aminoguanidine et peut empêcher le développement de liaisons croisées dans le collagène.

* est efficace dans le traitement des cataractes séniles (étude sur des chiens) et pour ralentir le développement des cataractes (étude sur des lapins).

* fait partie du petit groupe de substances capables d’allonger la durée de vie des mammifères: les souris traitées à la carnosine ont vécu 20% plus longtemps que les contrôles. Elles avaient aussi une apparence plus jeune, et leurs cerveaux présentaient des niveaux significativement plus bas en malondihaldéhyde (MDA) et monoamine oxydase B (MAO-B) que les contrôles, indiquant un métabolisme juvénile de la dopamine.

* permet de réduire de 85% la péroxydation des lipides cérébraux chez des souris soumises à un stress provoqué intense et d’accroître d’un facteur six l’activité antioxydante protectrice de la superoxyde dismutase (SOD) dans leur cerveau.

¤ La carnosine est sans doute la plus prometteuse découverte muti-modale de ces dernières années dans le domaine de la nutrition anti-vieillissement.

Elle agit sur la longévité de la cellule et de l’organisme. Les études scientifiques ont montré qu’elle aidait à préserver l’intégrité structurelle, fonctionnelle et génétique de l’organisme d’une manière naturelle et sans aucune toxicité.

Bien que beaucoup d’études aient démontré une activité significative de la carnosine à des dosages relativement faibles, de l’ordre de 150 mg par jour, d’autres études montrent une activité supérieure avec des dosages plus élevés, de l’ordre de 1000 à 1500 mg par jour, qui permettent de saturer l’enzyme carnosinase (qui dégrade la carnosine) pour que la carnosine libre soit disponible en quantité adéquate dans tout l’organisme. »

Pour en savoir plus sur la Carnosine et les métaux lourds:

Il est intéressant d’écouter le Docteur Klinghardt, spécialiste mondial renommé des métaux lourds, parler de la carnosine, en 2001, à Zurich (Suisse):

Le Docteur Klinghardt parle de la Carnosine
Voir la vidéo 9 sur cette page.
(Écouter le passage sur la Carnosine, à environ 5 minutes et 45 secondes du début…)
http://artdevivresain.over-blog.com/article-un-conseil-a-l-oeil-pour-le-bien-des-yeux-46204739.html