Faire naturellement cesser le hoquet

Hoquet … Stooop!

 
Qui n’a pas eu au moins une fois dans sa vie un interminable hoquet (*), survenant, bien sûr, au moment le plus inopportun, lors de la vie en société? C’est pourtant assez facile d’arriver à le faire s’arrêter!
 
Boire un grand verre d’eau d’une traite sans respirer est une empirique « recette de bonne femme ».
 
Plus précisément, il suffit d’adopter, durant soixante secondes, à l’état de veille, le rythme respiratoire du sommeil. A savoir: placer la phase d’apnée (rester sans respirer, donc le souffle arrêté, poumons bloqués) à l’expiration au lieu que ce soit à l’inspiration, comme c’est normalement le cas en état de veille diurne.
 
 
Autre recette contre la « maladie du hoquet »
Cette recette vient de Breuss: Contre cette maladie, l’on prend une cuillère à café de cumin et on l’avale sans mcher avec un peu d’eau. Deux heures plus tard au plus, un patient peut être guéri de cette maladie.
 

 
(*) Nota Bene: Le hoquet est un réflexe respiratoire, caractérisé par une contraction spasmodique d’un côté ou des deux côtés du diaphragme. Parfois, il arrive que les muscles accessoires de la respiration (scalènes, intercostaux, abdominaux) soient aussi concernés.