Les Electro-Hyper-Sensibles ça existe!

Les Electro-Hyper-Sensibles, ça existe!
Êtes-vous aussi EHS?

Source de l’image: next-up.org

Mais même pour les autres, les ondes électromagnétiques pulsées, ce n’est pas bon, non plus! Il y a des précautions à prendre…

Mise en garde du CRIREM:
 
« Technologies sans fil… n’attendez pas qu’il soit trop tard!
Vous lisez ces lignes devant votre ordinateur… relié à un modem qui émet en wifi même si vous êtes connecté par liaison filaire.
Vous êtes sûrement à proximité de la base de votre téléphone sans fil de maison DECT. Elle émet de façon permanente même quand vous ne l’utilisez pas… avec unepuissance équivalente à une antenne relais devant la fenêtre !
Et comme tout le monde vous utilisez régulièrement votre téléphone portable… plus ou moins raisonnablement.
Voyez maintenant ce que provoque sur le cerveau du rat (très proche de nous physiologiquement) une exposition répétée aux technologies sans fil à ondes pulsées.

ouverture de barrière hémato-encéphalique œdèmes et mort neuronale, étude Salforda) cerveau de rat sain 
b) cerveau de rat exposé à un GSM et présentant des lésions 
(coloration des coupes histologiques au violet de crésyle).
Depuis 2003, le professeur Leif Salford et ses collègues de l’université de Lund en Suède ont mis en évidence l’apparition de micro-œdèmes dans le cerveau et de dégénérescence neuronale du cerveau de rats exposés à des téléphones mobiles dans des conditions équivalentes à l’usage humain. Ces lésions sont dues à l’ouverture de la barrière hémato-encéphalique qui protège le cerveau de l’intrusion de l’albumine. Car cette protéine présente dans le reste de l’organisme entraîne la mort des neurones si elle pénètre dans l’encéphale.
Cette expérience répétée dans plusieurs labos a toujours donné le même résultat.

A l’heure actuelle, rares sont ceux qui ont conscience que les technologies sans fil altérent leur santé. Quant aux industriels et aux pouvoirs publics, ils continuent à se voiler la face malgré les preuves indiscutables rendues en 2007 par le rapport Bioinitiative, somme de plus de 1500 travaux de scientifiques indépendants, ou encore les conclusions inquiétantes de l’Etude Reflex. »
contact@criirem.org – Tél.: 02 43 21 18 69 – www.criirem.org.

« L’intolérance électromagnétique élucidée »

« Electromagnétisme, cancers et leucémies »

Témoignages du Professeur Belpomme, professeur de cancérologie et directeur de l’ARTAC.
 
Pour réagir avant que n’explosent les maladies du cerveau, les accidents vasculaires cérébraux et les cancers chez des personnes de plus en plus jeunes chacun ne peut donc compter que sur lui-même …
Et on peut d’ores et déjà s’inquiéter du nombre croissant de personnes électro-hyper-sensibles, les EHS qui sont obligés de fuir Paris et les grandes villes.
Source: http://geobio-logique.com
 
COMMENT s’en protéger:  Une  efficacité  enfin  SCIENTIFIQUEMENT PROUVÉE!
– COMPORTEMENT: L’irradiation d’humains-adultes par les REMP d’un écran, entraîne des troubles neuro-psychologiques et comportementaux, dès la 4° heure d’exposition à l’écran.
(réf. Publication Rapport Loiret : TEC2  1996, signé par 79 médecins français du travail…)
Ce qui peut être «compris» à la lecture des informations mentionnées ci-dessous..
– SANTÉ : Plusieurs études, ayant fait l’objet de publications scientifiques internationales montrent que, chez l’humain d’ge adulte, les courbes d’excrétion urinaire d’adrénaline (hormone de stress entraînant agressivité, violence et nervosité) sont inversées par rapport à la norme dès la 4° heure d’exposition devant un écran de visualisation (réf. : Publication OMS – 1989). Ce qui bloque la sécrétion de la mélatonine (hormone nécessaire à l’activité du système immunitaire) entraînant :  fatigue chronique généralisée et fragilité, face aux agressions pathogènes, d’où une augmentation de l’absentéisme au travail, et perturbations des fonctions endocriniennes. Ces études ont été confirmées par le Dr. Véronique Martin-Baumgartner, Médecin du Travail chez Thalès qui a montré que les éléments EMF-Bioshield® en protègent efficacement les utilisateurs (réf.: XXI° Journées Méditerranéennes Internationales de Médecine du Travail  – 26- 28/10/2001)
Déjà, en 1992, le Professeur V. Bondarovskaïa, Directeur du Gorsystemotechnika – Université de Kiev, & le Dr. I. Pétrovskaïa,  du même institut avaient démontré (& publié) que le système immunitaire d’humains adulte perd 50% de son activité dès la 4° heure passée sous écran (non protégé), ouvrant la porte à la  multiplication  des maladies nosocomiales, et la préservation de son activité protectrice  normale de l’immunité naturelle sous écran protégé par «EMF-Bioshield®».
 
Source: Protégez-vous de vos écrans.
 
Un anti-écran efficace (primé en 2011 au Concours des inventions de Genève).

Comment désactiver la Wi-Fi?
 
Electro-sensibles: Leur vie est un cauchemar:
http://www.robindestoits.org/Electrosensibles-leur-vie-est-un-cauchemar-100-Mag-M6-23-10-2008_a581.html
 
Règles à observer (CRIIREM)
« 1. Pas de téléphone mobile pour les moins de 15 ans. La croissance de leur organisme en développement les rend particulièrement vulnérables à tous les rayonnements électro-magnétiques, ceux des mobiles inclus. Et plus l’exposition est précoce, plus les doses de rayonnements accumulées sont importantes. L’accès à un téléphone mobile doit être exceptionnel, en cas d’urgence par exemple.
2. Il est officiellement recommandé de ne jamais approcher un téléphone mobile en fonctionnement du ventre d’une femme enceinte  (l’eau du placenta et les cellules de l’embryon sont très sensibles à l’énergie dégagée par le portable) ou à moins de 20 cm de tout implant métallique, cardiaque ou autre, afin de limiter le risque d’interférence électro-magnétique.
3. Choisir et utiliser un téléphone mobile dont la valeur de DAS est la plus basse possible, de préférence toujours inférieure à 0,7 W/kg (cf. « Top Das »).
4.  Ne pas porter son téléphone à hauteur ou contre son cœur, l’aisselle ou la hanche, près des parties génitales. Tenir l’antenne du téléphone la plus éloignée possible de soi. Même lors de l’envoi d’un SMS.
5. Toujours utiliser le kit piéton livré avec votre téléphone afin d’éloigner l’appareil de votre oreille (et de votre cerveau), le temps de la conversation. Préférer toujours l’oreillette «filaire» à tout autre gadget sans fil.
6.  Limiter le nombre et la durée de vos appels. Pas plus de 5 ou 6 appels par jour par exemple, ni plus de 2 ou 3 minutes pour chacun. Respecter un temps moyen de 1 heure 30 entre chaque appel.
7. Ne téléphoner que dans des conditions de réception maximales: dès que votre écran affiche les « 4 barrettes » de réseau, pas moins. Pour chaque barre manquante, le rayonnement émis par le portable pour se connecter est multiplié par 2.
8.  Ne pas téléphoner en vous déplaçant, ni en train, ni en voiture, ni en bus, ni à pied, ni à cheval, ni en vélo, ni en bateau, ni en patinette, ni en roller, etc.
9.  Ne pas téléphoner en voiture, même à l’arrêt, ou dans tout autre infrastructure métallique. Un effet dit de « cage de Faraday » emprisonne et répercute les ondes émises par le portable, le rayonnement subi est alors maximum au centre de la « cage ». Dans une voiture, cela se situe à la hauteur de votre tête.
10. Eloigner le téléphone mobile de vous et le maintenir à la verticale, le temps de joindre votre correspondant et tant que la première sonnerie n’a pas retenti. Souvent un bip ou un signal visuel vous indique que vous êtes en connexion avec le numéro appelé.
12. La nuit, ne jamais conserver un téléphone mobile allumé ou en recharge à moins de 50 cm de votre tête. Toujours l’éteindre pour limiter son rayonnement et celui de l’antenne relais avec laquelle il communique (riverains exposés 24h/24).

11. Ne pas oublier: en public, vos voisins subissent le rayonnement émis par votre portable. S’éloigner permet d’éviter leur exposition passive. »
 
Centre de Recherche et d’Information Indépendantes sur les Rayonnements Electromagnétiques
Association 1901 N° 0723011863 – 11 rue Edith Piaf – 72 000 Le Mans

A noter aussi que: Depuis l’an 2000 les principales Compagnies mondiales de Ré-assurance ne couvrent plus les risques sanitaires liés aux émissions de champs électromagnétiques.
 
Téléchargements
Sur le site de « Robin des Toits »: Télécharger la « Trousse ».
Télécharger le dossier: « L’Electro-Sensibilité, une Maladie Emergeante ».
Télécharger le dossier du Nouvel Observateur: EHS – Zone Blanche.