Savoir se protéger contre les rayonnements

Message relayé
Se protéger des rayonnements dangereux et néfastes

« Dernièrement, l’émission de télé du Dr. Oz était sur le cancer qui augmente le plus rapidement chez la femme, celui de la glande thyroïde. C’était très intéressant et il a mentionné que l’augmentation pouvait être due aux radiographies dentaires et aux mammographies. Il a démontré que le tablier utilisé dans le bureau du dentiste pour les  radios était muni d’un collet qui peut être relevé et placé autour du cou.
Plusieurs dentistes ne se donnent pas la peine de faire cela. Il existe  également un ‘protecteur de la thyroïde` qui peut être utilisé pour les mammographies.
Par hasard, j’ai passé ma mamo annuelle hier. Je me sentais ridicule mais j’ai quand même questionné au sujet du protecteur et la technicienne en a sorti un d’un  tiroir. J’ai demandé pourquoi il n’était pas utilisé régulièrement.
La réponse: « Je ne sais pas, il faut que vous le demandiez ». Alors si je n’avais  pas écouté cette émission, comment aurais-je su qu’il fallait le demander?
Nous devons donner cette information à nos filles, nièces, mères et à tous nos amies et Messieurs, dites-le à vos épouses. Je viens de le  faire, maintenant c’est à vous de le faire.
Une personne a eu la gentillesse de m’envoyer cette information. J’espère que vous l’enverrez à vos amies et à votre famille. »
 
Une encore bien meilleure solution: Pour autant que possible (cela ne peut réellement se justifier que dans des cas exceptionnels; le principe d’une mammographie annuelle systématique pour toutes les femmes est déjà une aberration en soi), éviter totalement les mammographies, qui, dans la plupart des cas, non seulement ne servent à rien mais n’occasionnent que des préjudices non seulement radiographiques mais aussi psychologiques. A ce sujet lire la littérature disponible sur les effets délétères du dépistage systématique, notamment du cancer du sein chez la femme et de la prostate chez l’homme.