Soignez naturellement vos yeux – Livre de Meir Schneider

 
Soignez naturellement vos yeux
Livre de Meir Schneider
 
Voir sans lunettes
 
« Sur une tombe située dans l’église Sainte Marie Majeure à Florence (Italie)
a été trouvée une inscription disant:
« Ici repose Savino Degli Armati, inventeur des lunettes.
Puisse Dieu lui pardonner ses péchés! » »
(Nouvelle Encyclopédie Italienne – Sixième édition)
 
 
Meir Schneider est comme un miraculé vivant, comme s’il avait recouvré la vue par une Intervention Divine, comme à l’époque de Jésus Christ. Considérons son histoire…

Il est né à Lviv en Ukraine en 1954. A sa naissance ses parents découvrent que, à cause d’une maladie congénitale, leur bébé est presque aveugle.

Au fil des années il fait l’objet de cinq opérations chirurgicales à la rétine – hélas toutes ratées. Il en gardera de terribles cicatrices, des glaucomes, des cataractes, un strabisme et même un nystagmus (des mouvements saccadés involontaires de l’œil). Les opérations n’ont donc fait qu’altérer davantage sa capacité de voir.

C’est à cette situation pour lui dramatique que les médecins l’abandonnent alors.

Il fait donc sa scolarité en braille, mais, dans son for intime, il garde le désir fou de, un jour, pouvoir voir…

Juste avant son 17ème anniversaire, il fait une rencontre décisive, qui va bouleverser le cours de sa vie.

En rentrant du lycée, un vagabond l’aborde… ils entament la conversation. Le vagabond prend Meir en sympathie. Il lui révèle l’existence d’un livre pour améliorer la vue naturellement. C’est ainsi que, pour la première fois, Meir entend parler d’une possibilité de «rééducation visuelle».

Il se lance alors à fond dans cette pratique – il s’agit de la méthode Bates (Voir aussi sur Wikipédia: Méthode Bates) -, jusqu’à 13 heures par jour…
Le titre original du livre (en anglais) de William Bates est: « The cure of imperfect sight by treatment without glasses ».

Il persévère en dépit des quolibets de son entourage et des railleries des médecins.

La persévérance paye! Au bout de six mois, le miracle se produit: Pour la première fois de sa vie Meir voit enfin des formes! C’est un début…

Ses progrès se poursuivent: Au bout de dix-huit mois, il lit des lettres sur une feuille de papier à dix centimètres de son visage.

De nos jours, Meir Schneider a retrouvé 70% de vision. Il a obtenu son permis de conduire en Californie. Il tient à San Francisco une école qui enseigne la rééducation visuelle. Ses principes sont repris un peu partout sur la Terre.

C’est une célébrité aux Etats-Unis, en Australie, au Japon. Des articles à son sujet sont parus dans le New York Times.

« Qui peut le plus peut le moins », dit le proverbe. Cette pratique a fonctionné pour un aveugle. A plus forte raison, elle peut aider toutes les personnes qui ont des problèmes de vue.

Dans les pays francophones, pourtant, peu de monde semble connaître Meir Schneider…

Peut-être – allez savoir… – le lobby des lunettiers ne souhaite-t-il pas que les gens sachent qu’il est possible de se passer de lunettes?

 
Se procurer le livre « Soignez naturellement vos yeux »
 
Voir une interview (anglais, sous-titré en français) de Meir Schneider: