Soigner le mal de mer avec du gingembre

 
Du gingembre contre le mal de mer ou d’auto
Prévenir et/ou soulager le mal des transports

 
Sous toutes ses formes (tisane, gateaux, friandises, comprimés, gingembre frais ou séché) le gingembre est approprié pour combattre le mal de mer, de voiture ou d’avion (mal de l’air), donc, de façon générale, contre le mal des transports, que l’on appelle aussi « cinétose » (du grec « kine »: « mouvement »). La racine de gingembre est, en effet, connue pour soulager les nausées, y compris celles dues au mal des transports.
En avion, pour éviter le mal de l’air, essayer d’obtenir une place près de l’allée centrale à hauteur des ailes. Les mouvements de l’avion sont le moins perceptibles dans cette zone centrale. A défaut, une place près d’un hublot permet, de jour, de fixer un point sur l’horizon, ce qui contribue à donner une sensation d’équilibre. Il se peut alors que la sensation de nausée s’estompe d’elle-même.
En voiture, dans le cas où le mal des transports apparaît sans pouvoir s’arrêter, il convient de regarder à l’extérieur de la voiture en mouvement et, si possible, le plus loin en avant dans la direction du voyage, afin d’aider à l’équilibrioception. S’il fait nuit ou si l’on ne peut voir dehors, alors fermer les yeux et se reposer. Mastiquer de la gomme à mcher est aussi recommandé.
De même, il est aussi conseillé de boire, notament des jus de fruits. Il est, par exemple, possible de se procurer du gingembre biologique ici.