Le shilajit, pour à peu près tout soigner

Le Shilajit
 
Le shilajit, sous sa forme naturelle, est une substance bitumineuse qui suinte, à la saison chaude, des rochers escarpés des contreforts de l’Himalaya. Masse compacte de substances végétales, le shilajit contient 84 minéraux différents dans leurs formes ionique et organique naturelles, des benzopyrones, des triterpènes, des lipides phénoliques et de l’acide fulvique. Ce dernier est un transporteur de molécules particulièrement efficace.
Le shilajit est l’un des toniques les plus révérés des médecines ayurvédique et tibétaine. Des textes ayurvédiques, vieux de plus de 3 000 ans, y font déjà référence. Il existerait peu de maladies soignables pour lesquelles le shilajit ne pourrait avoir un effet bénéfique.
Son utilisation traditionnelle repose davantage sur ses propriétés de puissant tonique et d’adaptogène. Le shilajit améliorerait l’absorption des autres plantes et minéraux, renforcerait les fonctions génito-urinaires, respiratoire et le système immunitaire. Il serait particulièrement recommandé aux personnes gées souffrant d’un état de fatigue généralisé.

Depuis la fin des années 1980, des groupes de recherche travaillent à l’évaluation de son action thérapeutique et montrent son intérêt dans différents domaines; des travaux sur animaux suggèrent qu’il pourrait avoir une action nootropique et anxiolytique.
Il est conseillé de prendre deux gélules de shilajit par jour. Une boîte du produit mentionné ci-dessous (cliquer sur le lien pour le trouver) fournit la quantité nécessaire pour un mois de consommation.
 
Se procurer du Shilajit
(Taper « super shilajit » dans le moteur de recherches interne du site,
à la place du mot « rechercher », en haut et au centre de la page)