De l’Huille essentielle de Romarin pour les cheveux

 
De l’Huile Essentielle de Romarin
pour les cheveux

Une excellente nouvelle: L’huile essentielle de romarin aide à faire repousser les cheveux! La preuve a été établie au cours d’une expérience scientifique rapportée sur le célèbre site gouvernemental américain de compte-rendus d’études scientifiques: « Pubmed« .
Résultat: Au bout de 6 mois d’application sur le cuir chevelu, dans des conditions tout à fait contrôlées, les patients ont bénéficié d’une repousse de leurs cheveux identique à celle du groupe qui a pris du minoxidil, un médicament chimique certes efficace mais tout à fait dangereux. (*)

(*) Référence Pubmed: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25842469
 
Traduction française:
« Rosmarinus officinalis L. est une plante médicinale aux activités diverses dont l’amélioration de la perfusion microcapillaire. La présente étude visait à étudier l’efficacité clinique de l’huile de romarin dans le traitement de l’alopécie androgénétique (AGA) et à comparer ses effets avec le minoxidil 2%.
Les patients atteints d’AGA ont été assignés au hasard à l’huile de romarin (n = 50) ou au minoxidil 2 % (n = 50) pour une période de 6 mois. Après une visite de référence, les patients sont retournés à la clinique pour des évaluations de l’efficacité et de l’innocuité tous les trois mois. Une évaluation microphotographique professionnelle standardisée de chaque volontaire a été effectuée lors de l’entretien initial et après 3 et 6 mois d’essai.
Aucun changement significatif n’a été observé dans le nombre moyen de cheveux à la fin de la période de 3 mois, ni dans le groupe du romarin ni dans le groupe du minoxidil (P > 0,05).
Par contre, les deux groupes ont connu une augmentation significative du nombre de cheveux à la fin des 6 mois par rapport à l’extrémité de référence et à la fin des 3 mois (P < 0,05).
Aucune différence significative n’a été observée entre les groupes d’étude en ce qui concerne le nombre de cheveux au mois 3 ou au mois 6 (> 0,05).
La fréquence des cheveux secs, des cheveux gras et des pellicules n’était pas significativement différente du début de l’essai au mois 3 ou au mois 6 dans les groupes (P > 0,05).
La fréquence des démangeaisons du cuir chevelu aux points d’essai de 3 et 6 mois était significativement plus élevée par rapport aux valeurs de référence dans les deux groupes (P < 0,05).
Toutefois, pour les deux paramètres évalués, les démangeaisons du cuir chevelu étaient plus fréquentes dans le groupe du minoxidil (P < 0,05).
Les résultats du présent essai ont fourni des preuves de l’efficacité de l’huile de romarin dans le traitement de l’AGA. »
Source: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25842469.