Remèdes naturels contre l’hypertension

Remèdes naturels contre l’hypertension

Quels conseils alimentaires suivre?

De manière générale, suivre le mode alimentaire dit du «régime méditerranéen» (voir, par exemple, à ce sujet, livre du Docteur Michel de Lorgeril sur la “Diète Méditerranéenne”). C’est une bonne base pour une alimentation équilibrée et protectrice sur le plan cardio-vasculaire.

Cela comporte:

– Poissons et fruits de mer en alternance avec volaille (très peu ou pas de viande de mouton, de veau ou de bœuf).
– Légumes (tomates, épinard, ail), herbes, aromates, oignon, ail, fines herbes (basilic, thym, menthe, laurier) et épices variées.
– Légumes secs (haricots blancs, pois chiches, lentilles, fèves).
– Quelques laitages fermentés (yaourts, fromages), mais peu de beurre et de crème.
– Huile d’olive, de noix et colza (privilégiant les oméga 3).
– Fruits frais (agrumes) et secs (amandes, pistaches, noix).
– Très peu de vin; pas d’alcool; pas de boissons sucrées.

 

Que faut-il limiter dans sa consommation quotidienne?

– Le sel: Ne pas dépasser 6 grammes/jour, c’est à dire 2,5 grammes de sodium. N’utiliser que du sel gris (non raffiné), mais pour que les plats aient du goût, utiliser les aromates, les épices et le jus de citron.

– Les graisses saturées: viandes et charcuteries les plus grasses, laitages entiers, pâtisseries et viennoiseries au beurre, huile de palme, noix de coco.

– Le fromage et la charcuterie (qui contiennent de l’amine).

– Éviter la bière (non seulement à cause de l’acool mais aussi à cause de l’amine)

– Éviter aussi le (ou la) réglisse.

Concernant la corpulence:

L’IMC (Indice de Masse Corporelle) doit être autour de 25 (La formule est: IMC = poids/taille au carré).

 

Faire baisser la tension artérielle naturellement avec de bons aliments

Bien évidemment, ces fruits et légumes doivent être issus de l’Agriculture Biologique.

L’ail

L’ail agit notamment comme un vasodilatateur des capillaires et des artères.

Recette à l’ail dite du “remède tibétain” (ancienne recette médicinale créée par des moines bouddhistes du Tibet) et qui met en œuvre les multiples propriétés de l’ail. Ce qu’il faut: 350 grammes d’ail biologique (c’est mieux!) et un quart de litre d’alcool à 70 degrés. Mélanger l’ail cru, épluché et pilé ou broyé à l’alcool dans une bouteille en verre. La fermer hermétiquement et la laisser au réfrigérateur pendant 10 jours. Une fois les 10 jours écoulés, filtrer le liquide avec un tissu filtrant. Puis le mettre de nouveau au réfrigérateur pour de 3 jours, avant de pouvoir commencer la cure. En savoir plus sur cette recette.

Macération d’ail: Pour faire baisser la tension, le soir, mettre une gousse d’ail écrasée à macérer dans un verre d’eau; le lendemain matin à jeun, boire le verre d’eau (sans la gousse d’ail!).

Recette de l’ail-citron – Excellente contre l’artériosclérose, résultant de l’hypertension.

L’artichaut

L’artichaut est un véritable remède de bonne fame (et non pas “femme”!) pour diminuer la tension artérielle. D’abord parce qu’il contient une appréciable quantité de potassium et ensuite parce qu’il est excellent pour le foie du fait de ses propriétés diurétiques éliminant l’excès de liquides dans l’organisme, ce qui concourt à diminuer la tension artérielle.

L’aubergine

Découper une aubergine mûre en rondelles et mettre les rondelles dans un pot de verre. Ajouter de l’eau fraîche et mettre au réfrigérateur. Boire ensuite, tout au long de la journée.

La banane

La banane contient les trois minéraux qui protègent le système cardiovasculaire: magnésium, potassium et calcium. En l’occurrence, c’est surtout la magnésium et le potassium qui sont utiles.

La tomate

Avec son fort pouvoir anti-oxydant, la tomate crue contient de nombreuses vitamines et acides aminés qui contribuent à protéger le cœur et à réduire la tension artérielle. Elle contient aussi et surtout du potassium, qui va même empêcher la montée de la tension.

Le céleri

Le céleri est bénéfique à la santé pour des raisons variés, entre autres pour garder une bonne tension artérielle: une étude montre même qu’il peut avoir plus de potentiel hypotensif cuit que cru.

Le cacao

Le chocolat noir, grâce à sa forte teneur en cacao, lorsqu’il n’est pas mélangé avec de grandes quantités de sucre, est excellent pour la santé cardiaque. Dans des études à grande échelle, le chocolat noir est toujours associé avec une minimisation des risques d’hypertension. Les meilleurs résultats viennent de la consommation de chocolat noir contenant beaucoup de flavonols, qui ont des fortes qualités anti-oxydantes. Même si cette information n’apparait généralement pas sur les étiquettes, une bonne piste est de chercher du chocolat biologique contenant environ 80% de cacao.

Le citron

Le citron est capable de neutraliser les acides une fois arrivé dans l’estomac. Il permet également de purifier l’organisme et il est riche en vitamine C. En cas d’hypertension, il aide à éliminer la rigidité des vaisseaux sanguins en les rendant plus souples. D’autre part, le citron contient énormément de vitamine B, qui aide à éviter les insuffisances cardiaques.

Cure de citron: Le premier jour, il suffit de boire le jus d’un citron avec de l’eau. Le deuxième jour, avec deux citrons, le troisième jour avec trois, et ainsi de suite, jusqu’à douze citrons. Ensuite, inverser le procédé, et éliminer chaque jour un citron, jusqu’à arriver de nouveau à un citron par jour pour terminer la cure.

L’artichaut

L’artichaut possède des propriétés diurétiques permettant d’éliminer l’excès de liquides dans l’organisme, ce qui diminue la tension artérielle. L’artichaut est considéré comme un véritable remède naturel contre l’hypertension. Cette plante contient aussi beaucoup de potassium, lequel aide à réduire la tension artérielle. De plus, l’artichaut aide à digérer et protège efficacement le foie.

Il est recommandé d’en consommer régulièrement en pleine saison, au four ou en ragoût. Si ce n’est pas la saison, vous pouvez toujours prendre des extraits naturels ou des comprimés à base d’artichaut.

Le ou la coriandre

La coriandre a des vertus hypotensives de cette plante.

Le curcuma

Ses propriétés anti-coagulantes et anti-inflammatoires sont aussi bonnes pour la pression sanguine.

Le jus de betterave

Le jus de betterave a des qualités hypotensives. Il réduit autant la tension artérielle diastolique que systolique, et a des effets plus importants que les betteraves cuites. À noter que les effets sont encore plus notables chez les personnes jeunes et sans surpoids.

Le jus de grenade

Le jus pur de grenade (sans sucres ajoutés !) est un des jus les plus sains de la planète. Ses capacités à baisser la tension artérielle – autant à court qu’à long terme – ont été maintes fois prouvées.

Il est aussi efficace contre l’hypertension trouvée chez les patients ayant également du diabète, se soumettant à une dialyse rénale ou souffrant d’une sténose carotidienne.

Le jus de pamplemousse

Faire une cure de jus de pamplemousse. Attention, toutefois, en cas de prises de médicaments, il existe certaines possibles interactions.

Le thé d’hibiscus

Ce thé d’hibiscus contient beaucoup d’anti-oxydants et combat efficacement l’hypertension, même chez les patients souffrant de diabète. Cependant, il est à consommer avec modération, puisque trop d’hibiscus pourrait notamment fatiguer les reins.

Le thé vert

La consommation régulière du thé vert est très recommandée aux hypertendus. Lors d’un pic de tension une tasse de thé vert peut suffire à ramener la pression artérielle à des valeurs plus sûres.

L’huile de sésame

L’huile de sésame aide à diminuer la tension artérielle et protège contre l’hypertrophie cardiaque, un épaississement du muscle cardiaque souvent provoqué par l’hypertension. De plus, l’huile de sésame semble augmenter la quantité de potassium tout en réduisant la quantité de sodium dans le sang. Ces effets semblent être applicables autant à long qu’à court terme.

L’huile d’olive

L’huile d’olive remplie d’anti-oxydants peut être utilisée dans n’importe quelle recette, ce qui est une excellente nouvelle puisqu’elle a des qualités hypotensives. L’huile d’olive vierge réduit de manière significative le risque de maladies cardio-vasculaires: elle n’est pas seulement bonne pour réguler l’hypertension, mais est appropriée pour tous les problèmes cardiaques de manière générale.

Les amandes crues

Grâce à leur richesse en potassium, en magnésium et aussi en acides gras insaturés, les amandes sont excellentes pour la santé et aident à maintenir la pression artérielle à un bon niveau.

Les épinards

Les épinards, avec leur taux élevé d’anti-oxydants, en font un premier choix pour contrer l’hypertension.

Les graines de lin

Sûrement grâce aux omégas-3 qu’elles contiennent, les graines de lin ont des qualités hypotensives. Les meilleurs résultats sont observés lorsque les graines sont consommées de manière régulière sur une période supérieure à 12 semaines. La graine de lin serait à l’origine de l’un des effets hypotensifs les plus puissants obtenus grâce à une intervention alimentaire.

Les patates douces violettes

Les patates douces violettes sont pleines d’anti-oxydants et apportent du potassium, elles aident donc à réduire l’hypertension.

Les pistaches

Les pistaches sont très favorables à la santé cardiaque. Les noix, de manière générale, ont des effets positifs sur la réduction de la tension artérielle, mais les pistaches sont les plus bénéfiques. Elles font aussi partie des aliments qui peuvent réduire l’hypertension chez les personnes.

Les tomates

Les tomates contiennent du lycopène, un nutriment excellent pour la santé cardiaque et qui a prouvé ses capacités pour réduire l’hypertension lors de plusieurs études, parfois jusqu’à rendre les traitements médicamenteux inutiles. Les effets hypotensifs de la tomate fonctionnent au mieux lorsqu’elle est consommée crue.

Du vinaigre contre l’hypertension

Une prise de vinaigre de 30 ml, soit deux cuillères à soupe, par jour, entraînerait une baisse significative de la pression systolique (jusqu’à 3,25 mmHg) et de la pression diastolique (jusqu’à 3,33 mmHg).

Cette baisse serait proportionnelle à la quantité de vinaigre consommé quotidiennement, et cela jusqu’à ce seuil de 30 ml, qui est également celui à ne pas dépasser afin d’éviter certains effets indésirables (problèmes d’émail dentaire, troubles de la digestion…).

Attention, comme son nom l’indique, le vinaigre c’est … aigre! Il est donc conseillé, avant de les avaler de diluer ces deux cuillerées de vinaigre dans un demi-verre d’eau.

Des probiotiques contre l’hypertension

Absorption de gélules de lactobacilles à hauteur de 5 milliards d’UFC par jour durant plus de huit semaines.

Avec une baisse de la pression artérielle systolique (premier chiffre de la tension) de 2,74 mmHg ainsi que de la pression artérielle diastolique (second chiffre de la tension) de 1,50 mmHg, les effets sont significatifs. La prise de lactobacilles est d’autant plus efficace, d’après les recherches analysées, chez les patients atteints de diabète de type 2, d’hypertension labile (intermittente) ou les personnes asiatiques.

Allicine, oleuropéine et arginine contre l’hypertension

Parmi les grands classiques à l’action hypotensive, on trouvel’ail (Allium sativum) et l’olivier (Olea europaea). Ils contiennent des composés exerçant un rôle bénéfique dans la prévention ou la réduction de l’hypertension.

Par exemple, l’allicine contenue dans l’ail génère, au cours de sa métabolisation, des molécules fortement antioxydantes qui réduisent l’attaque des parois vasculaires par les radicaux libres – luttant, par là même, contre le développement de l’artériosclérose.

L’olivier, quant à lui, contient de l’oleuropéine, qui est capable de favoriser l’élasticité et la capacité de dilatation des artères – entraînant ainsi un effet hypotenseur.

En matière de nutrithérapie, on peut aussi agir sur la vasodilatation avec des remèdes comme l’arginine, un acide aminé. Avec pour conséquence, là aussi, une baisse de la tension artérielle.

De l’hibiscus ou du karkadé contre l’hypertension

Cette décoction est préparée à partir de 10 grammes de plante sèche d’hibiscus et portée à ébullition pendant 15 minutes dans 500 ml d’eau.

 

A prendre:

  • La tisane de feuilles d’olivier (recette du Dr Mazet mise au point en 1938): Préparer 20 feuilles d’olivier dans 40 centilitres d’eau et faire bouillir jusqu’à réduction aux deux tiers. A boire chaud, matin et soir.

 

A pratiquer:

  • Prendre des bains de bras dans l’eau chaude, et des bains de pieds dans de l’eau tiède.
  • Accroître son apport en potassium soit sous forme de compléments alimentaires ou, encore mieux, ou à travers plusieurs aliments naturellement riches en potassium (tomate, banane).
  • Activité physique: Marcher à un rythme soutenu, courir, pédaler à vélo, ou nager, pendant 30 à 45 minutes, au moins trois fois par semaine.
  • Certains compléments peuvent aider: la coenzyme Q10 ou la vitamine B5, C et E (voir programme Cœur & Circulation Dr Clark, ci-dessous mentionné).
  • Évitez le café, le gingembre, le thé, le maté, la réglisse et le tabac, qui, au quotidien, font monter la tension.
  • Faire le Programme “Cœur & Circulation” de la Doctoresse Hulda Clark (Ce programme contient: Complexe de Vitamines B, Vitamin E, Co-Enzyme Q10 (30 mg), Magnésium, Extrait d’Ail (sans odeur), Ginkgo Biloba (2).

 

En prévention:

Un complément alimentaire très intéressant, surtout pour les personnes qui n’ont pas trop de facilité à se nourrir sainement:

Découvrir “Triple Protect”

En usage préventif et curatif, très apprécié des utilisateurs pour ses résultats rapides, il y aussi: Tensioreg de Botavie.

 

En résumé:

Comment guérir l’hypertension?
  • Réduire l’éventuel excès pondéral.
  • Accroître la consommation de fruits, légumes et céréales complètes.
  • Accroître l’activité physique et en pratiquer une régulièrement.
  • Modérer la consommation de sel (surtout du sel blanc raffiné); préférer le sel gris naturel, non raffiné.
  • Rester hydraté(e).
  • Éviter les boissons alcoolisées.
  • Éviter les “faux aliments” (les aliments transformés industriels).
  • Et, bien évidemment, s’abstenir de toute tabagie.

Tout en se souvenant que: “Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets!”.

 

Voir aussi: