Consommer moins de sel

Réduire significativement la quantité de sel quotidiennement ingérée

 

– « Si le sel s’affadit, avec quoi le salera-t-on? » (Évangile) –

 

Lexcès de sel – en particulier le sel raffiné blanc – est préjudiciable à la santé, en particulier à la santé cardio-vasculaire. De façon générale, avec le mode de vie « moderne » la plupart des gens consomment trop de sel, et, qui plus est, du mauvais sel!

Voici quelques pistes pour réduire significativement la quantité quotidienne de sel ingéré:

– D’abord passer au zéro sel blanc (c’est surtout le sel raffiné qui est mauvais) et se limiter au gris.
– L’on trouve des produits intéressants en Biocoop  ou en magasin diététique Bio, par exemple « Séloplantes » ou « Herbamare ». L’intérêt de ses produits c’est qu’il ne contiennent que moitié de sel (et c’est du gris non raffiné) car l’autre moitié c’est de la poudre de légumes secs, donc, à chaque saupoudrage, cela dispense deux fois moins de sel. C’est toujours cela de gagné!
– De façon générale, pour donner du goût aux aliments fades ou insipides, utiliser de préférence toutes sortes d’épices et condiments (ail, curcuma, cumin, thym, gingembre, etc.); après cela il y a beaucoup moins besoin de sel!
– Bien sûr, éviter les cacahuètes salées et tous les produits genre « apéritifs » des grandes marques, toujours trop salés avec du sel raffiné. Il est préférable de se procurer des cacahuètes non salées (cela se trouve) et de les saler soi-même (avec du sel gris ou du sel au plantes, en petite quantité).
– Le Sel de Guérande non raffiné est bon, de même que le sel rose de l’Hymalaya. Naturellement, à petites doses!
– Économique: Il est aussi possible de se procurer du gros sel gris au kilo et de le pil{onn}er soi-même avec un pilon.
.
.
Bon appétit!
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *