Comment est-ce que j’obtiens ma santé?

 

Dr Peter Jentschura

 

La suite de l’exposé ci-dessous est principalement rédigée à partir des informations apportées par le Docteur Peter Jentschura. Les commentaires sont de La Santé Naturelle.

 

Les bonnes questions

Comment est-ce que j’obtiens ma santé?

– Par des apports: Se procurer tout le nécessaire à mon corps de manière omnimoléculaire. (« omnimoléculaire » veut dire « qui contient toutes les molécules).

– Par des rejets: Eliminer le superflu de manière basique (dans les deux sens du terme!).

Qu’est-ce que la Santé? – Qu’est-ce que la Beauté? (les deux vont de pair).

Selon le Dr Jentschura – et il sera difficile à quiconque de dire le contraire! – la santé se caractérise par:

– Des réserves minérales saturées.

– Des structures en parfait état sans aucun déchet résiduel.

– Des fonctions intactes (ça marche!)

Des cellules, tissus, organes non corrodés, non intoxiqués, sans aucune mycose, sans aucun déchet résiduel.

– Un organisme libre d’éliminations peu ragoûtantes et libre de parasites (en cela il rejoint Hulda Clark).

Or, de même que, dans le « monde moderne » la plupart des gens – si ce n’est tous (Hulda Clark parle de … 99%, mais il est possible que ce soit … un « minimum »!) ont des calculs dans le foie (souvent à leur insu!), la plupart des gens – si ce n’est tous – sont aussi parasités.

Maintenant que la santé et la beauté (qui va de pair!) sont clairement définies, voyons ce qu’est la maladie.


Définition de la maladie

Qu’est-ce que la maladie?

Selon le Dr Jentschura la maladie se caractérise par:

– Des structures endommagées.

– Des fonctions perturbées.

– Des flux déséquilibrés.

– Des tissus encrassés.

– Des tissus mycosiques (envahis par les champignons).

– Des éliminations disgrâcieuses.

Où se trouvent les réserves minérales de l’être humain?

– Dans les cheveux et le cuir chevelu.

– Dans les ongles.

– Dans la peau.

– Dans les os.

– Dans les vaisseaux, les veines, les cartilages, les capsules, les tendons.

– Dans le sang.

Les réserves minérales sont des piliers de notre santé et de notre beauté et forment nos structures! Le Dr Jentschura n’est pas le seul à insister sur l’importance des minéraux, car Georgia Knap met aussi fortement en garde contre la déminéralisation.

Et qu’est-ce qui menace les minéraux du corps? Les acides!

Alors, voyons, maintenant, tout ce qui est susceptible d’acidifier l’organisme…

Nous sommes acidifiés, entre autres (principaux acides), par:

– L’acide urique résultant de la consommation de viande et d’un excès de protéines.

– L’acide sulfurique, qui, lui, résulte de la consommation de la viande de porc.

– L’acide phosphorique, que l’on trouve dans des boissons comme le coca-cola.

– L’acide acétique qui résulte de la consommation d’édulcorants et de sucreries.

– L’acide lactique, qui résulte d’un excès d’efforts physiques accomplis de façon anaérobique (sans suffisamment d’oxygène).

– L’acide carbonique, qui, au contraire, résulte, pour sa part, d’un manque d’activité physique.

– L’acide nitrique résultant, lui aussi, de la consommation de viandes et des charcuteries en saumure.

Comme déjà vu, la solution contre l’acidose est donc déjà de limiter la viande et tout ce qui lui ressemble (charcuterie, poisson) au minimum, ce minimum pouvant friser le zéro.

Ce qu’il faut savoir – et cela correspond aux lois de la chimie -, c’est que lorsque un acide se trouve dans le corps humain et qu’il rencontre une base, il en résulte un sel. Ce sel va donc rester stocké dans le corps, ce qui est le commencement de l’encrassement.

La question suivante est donc celle-ci:

Pourquoi les acides et les substances toxiques sont-ils nuisibles?

Les acides et les substances toxiques empoisonnent notre eau (par exemple, par chloration et fluoration). Or les êtres humains sont des « êtres d’eau » (le corps humain est fait, en poids, de 70% d’eau) et le cerveau est lui-même constitué de 90% d’eau! Mais, en {nombre de} molécules c’est bien davantage!: Le corps humain, en ce cas, se compose de … 99% d’eau!

Les êtres humains, toutefois, ne sont pas seulement des « êtres d’eau’, ils sont aussi des « êtres vivants basiques ». Notre sang a un pH alcalin tournant autour de 7,35-7,45.

Il se trouve que les acides et les substances toxiques détruisent les composés de protéines… Mais, voilà, il se trouve aussi que notre musculature, nos cartilages, nos tendons, etc., sont composés de protéines… Il en résulte que les acides et les toxines détruisent notre corps!

Plus précisément, les acides et les substances toxiques détruisent:

– nos vaisseaux

– nos tissus

– nos organes et nos glandes

– nos muscles

– nos cartilages

– nos os

– notre cuir chevelu

– notre peau.

Certains s’imaginent que « le corps éliminerait tout », de sorte qu’il n’y aurait pas de déchets résiduels. Mais ce serait « trop beau pour être vrai »! A un certain stade l’élimination s’effondre, tout simplement parce que les reins sont insuffisamment approvisionnés en substances minérales et aussi du fait qu’à partir d’un pH de 4.4 les reins sont bloqués et donc ne travaillent plus.

Les substances minérales favorisent la capacité d’élimination des reins.

Pour le Dr Jentschura le mode de vie de la civilisation « moderne » engendre des maladies qu’il appelle « civilisatoses ». Les « civilisatoses » génèrent trois sortes de symptômes: les dégâts structurels, les dépôts et les éliminations. Pour les dégâts structurels il parle de « bruleurs de structures », pour les dépôts il parle de « stockeurs de déchets » et pour les éliminations d’« élimineurs d’acides ».

Lorsque, dans le corps, une substance minérale est attaquée par un acide cela va générer un sel neutre, qui peut se re-combiner à l’eau et à la graisse du corps. S’il y a, dans le corps, davantage de sels neutres que ce que l’organisme est capable d’éliminer, alors il va inéluctablement se former des déchets résiduels.

Il y a donc trois groupes de maladies: les maladies de dépôt, les dégâts structurels et les éliminations.

Les maladies de dépôt sont: les calculs biliaires, les calculs rénaux, les calculs vésicaux, les rhumatismes, la goutte, l’arthrose, les taches de vieillesse, la cellulite, le hallux valgus, les myomes, les fibromes, les lipomes, les kistes, la calvitie, les tumeurs, l’adiposité.

La cellulite, en particulier pour les femmes, est une maladie de dépôt. La bonne nouvelle, c’est que les déchets résiduels causant la cellulite sont éliminables!

Les dégâts structurels sont: la névrodermite, le vilitigo, la carie, la parondotose, l’ostéoporose, l’artériosclérose, les varices, les escarres, les hernies inguinales, les vergétures, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, le diabète, la maladie des disques intervertébraux.

Avec des bains alcalins et une boisson dissolvante (telle que l’infusion de plantes « AlcaPlantes », mise au point par le Dr Jentschura) et une nourriture alcaline reminéralistante appropriées, une névrodermite (dégât structurel) peut être guérie en seulement trois mois!

Les éliminations sont: l’acné, la transpiration de spieds, la plaque dentaire, l’infection des amygdales, l’eczéma, les furoncles, l’orgelet, l’épine calcanéenne, les allergies, le psoriasis, l’ulcère crural, les hémorroïdes, les abcès, les verrues, le zona, la transpiration.

 

En savoir plus:

Découvrir le livre « La Santé par la Dépuration »