La Vie et La Santé Naturelles: Et si vous entriez dans un nouvel Art de Vivre!
La Vie et la Santé Naturelles
La Santé de chaque être humain dépend en premier lieu ... de lui-même!
Panneau de contrôle
Accueil | Accès clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de La Vie et la Santé Naturelles
Aide vidéo :   S'inscrire sur le site | Passer une commande
Newsletter
Restez informé de nos nouveautés et suivez notre actualité

A quoi ça sert?ActualitésAliments BénéfiquesArticles ChoisisAstuces de Santé NaturelleBeauté NaturelleBiologie & science de la vieCompléments AlimentairesConnaissance du CorpsDestructeurs de SantéEquilibre Acido-BasiqueFruits & Légumes BénéfiquesHygiène InterneLivres de Santé NaturellePlantesPréventionProduits Anti-ÂgeProduits de SantéProtectionsSanté PsychiqueSe soigner soi-mêmeSites PartenairesSubstances Naturelles BénéfiquesTeinturesTextes FondamentauxThérapies NaturellesVitamine C
Connaissance du Corps
 Bien dormir
 Bien se tenir
 Hypochlorhydrie?
 Témoignage obésité
 Test du Pouls Dr Coca
 

Êtes-vous hypochlorhydrique?

 

En prenant de l'âge la production, dans l'estomac, d'acide chlorhydrique (HCl), indispensable pour bien digérer, bien souvent, baisse... C'est ainsi qu'à 60 ans l'on peut très bien ne plus produire qu'un cinquième de ce que l'on produisait à 10 ans. Cela peut aussi être lié à de l'hypothyroïdie, mais pas obligatoirement. Si c'est le cas, il convient de prendre de l'iode.

Le fait de ne pas - ou plus - produire suffisamment d'acide chlorhydrique est, en langage savant, appelé "hypochlorohydrie".

Les personnes qui souffrent de "brûlures d'estomac" pensent souvent qu'elles ont trop d'acide chlorhydrique dans l'estomac. C'est certes une possibilité qui ne peut être complètement exclue, mais, dans la plupart des cas (de l'ordre de deux fois sur trois), cela signifie, au contraire, qu'il n'y a pas assez d'acide chlorhydrique dans l'estomac pour bien didéger, et c'est précisément cela qui provoque les attaques acides.

Pour savoir s'il l'on est hypochlorhydrique, de façon pragmatique, il est possible de faire le test suivant:

Prendre, à jeûn, une cuillère à café de bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium). Si la production d'acide chlorhydrique est suffisante, du fait de la réaction acide (acide chlorhydrtique) + base (bicarbonate de soude), un rôt va survenir dans les trois minutes. Si ce n'est pas le cas, cela veut dire que l'estomac ne produit pas ou plus assez d'acide chlorhydrique.

Il existe aussi un deuxième test. Il est encore plus intéressant que le premier, parce qu'il n'est pas seulement un test mais aussi un soin, et même un soin efficace!

Il s'agit, cette fois, d'avaler une cuillère à soupe de très bon vinaigre de cidre Bio juste avant de prendre son repas. C'est un peu la même chose que de prendre, dans sa salade, deux gouttes d'acide chlorhydrique de qualité alimentaire dosé à 5% (N.B: Dans l'UE l'acide chlorhydrique n'est, toutefois, pas considéré comme un complément alimentaire). L'apport de vinaigre de cidre contenant de l'acide acétique vient renforcer ou compléter l'effet de l'acide chlorhydrique, éventuellement en quantité insuffisante, dans l'estomac.

De ce fait, la digestion est suffisamment améliorée pour que des aigreurs ne puissent plus survenir. Le vinaigre de cidre peut, certes, en ce cas, être utilisé à titre curatif (lorsque les "brûlures" sont déjà là), mais il est encore plus efficace s'il est ainsi pris, avant de manger, donc à titre préventif.

Une fois de plus, "Que ta nourriture soit ton remède!".


;