La Vie et La Santé Naturelles: Et si vous entriez dans un nouvel Art de Vivre!
La Vie et la Santé Naturelles
La Santé de chaque être humain dépend en premier lieu ... de lui-même!
Panneau de contrôle
Accueil | Accès clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de La Vie et la Santé Naturelles
Aide vidéo :   S'inscrire sur le site | Passer une commande
Newsletter
Restez informé de nos nouveautés et suivez notre actualité

A quoi ça sert?ActualitésAliments BénéfiquesArticles ChoisisAstuces de Santé NaturelleBeauté NaturelleBiologie & science de la vieCompléments AlimentairesConnaissance du CorpsDestructeurs de SantéEquilibre Acido-BasiqueFruits & Légumes BénéfiquesHygiène InterneLivres de Santé NaturellePlantesPréventionProduits Anti-ÂgeProduits de SantéProtectionsSanté PsychiqueSe soigner soi-mêmeSites PartenairesSubstances Naturelles BénéfiquesTeinturesTextes FondamentauxThérapies NaturellesVitamine C
A quoi ça sert?
 Acide thioctique
 Ail sans odeur
 Arginine
 Bromélaïne 1
 Busserole
 Cerise Noire
 Choline
 Curcuma
 Cystéine
 Enzymes Digestives
 Fenouil
 Gingembre
 Huile d'Origan
 Inositol
 Gluthation
 Magnésium
 Molybdène
 Ornithine
 Lugol ou Iodine
 Riboflavine
 Tryptophane
 Verge d'Or
 Vitamine B6
 Vitamine C
 Vitamine D
 Zinc
 

 

Découvrir la choline

Une Vitamine du Groupe B


Qu'est-ce que la choline?

Chimiquement la choline est un "alcool aminé".

Longtemps considérée comme une vitamine B, la choline a été reconnue en 1998 par le "Food and Nutrition Board" des Etats-Unis comme étant plutôt un nutriment essentiel.

Elle agit d'ailleurs en synergie avec les vitamines B.

Officiellement, 13 vitamines ou composés vitaminiques ont été identifiés:

A, D, E, K, B1, B2, B3, B5, B6, B9, B12 et C.

A cette liste, le site "LaNutrition.fr" ajoute, toutefois, la choline. Le site "LaNutrition.fr" considère donc que les vitamines sont au nombre de 14.

La choline doit être considérée comme une vitamine dans la mesure où, si le corps peut en fabriquer, il n’en synthétise pas suffisamment.

La choline est connue depuis le milieu du XIXe siècle et c'est un nutriment essentiel, généralement rangé dans la catégorie des Vitamines B. Chimiquement, c'est un alcool aminé synthétisé par l'action combinée de la vitamine B 12 et de l'acide folique par la méthionine, un acide aminé.

La choline est un constituant de base de toutes les cellules vivantes, indispensable à plusieurs processus chimiques du corps humain.

Elle est aussi un constituant de base des phosphatidylcholines aussi appelé lécithine, l'un des phospholipides garantissant l'intégrité des membranes cellulaires.

La choline est un précurseur de la bétaïne et de l'acétylcholine, neurotransmetteur notamment impliqué dans le système nerveux central qui résulte de la liaison entre la choline et l'acide acétique. La pénétration de choline dans le cerveau est dépendante de sa concentration plasmatique. Quand celle-ci augmente, sa concentration et celle d’acétylcholine augmentent dans le cerveau. Cette constatation a été à l’origine de divers essais de traitement de la maladie d’Alzheimer où existe une déficience en acétylcholine.

La choline est absorbée dans l'intestin et est excrété principalement dans l'urine. La choline prévient l'accumulation des graisses au niveau du foie et facilite le transfert de ceux-ci à l'intérieur même des cellules. Elle mélange les acides gras et l'acide phosphorique à l'intérieur du foie pour fabriquer la lécithine. Il est prouvé que la choline est essentielle à la santé du foie et des reins. Elle aide à régulariser et à améliorer le fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire, en prévenant la formation de calculs biliaires. Elle a donc un rôle hépato-protecteur. La vitamine B7 (L’inositol), la méthionine, la vitamine B12, la vitamine B9 (l’acide folique) agissent comme la choline et renforcent son action. Il est important, pour un meilleur résultat, de se rappeler d'associer ensemble des vitamines du Groupe B .

La choline intervient dans la synthèse du facteur d’activation plaquettaire (PAF). Une déficience en choline pendant la gestation provoque dans la descendance des troubles de l’apprentissage pendant toute la vie, probablement par déficit induit en acétylcholine.

Une carence en choline à long terme peut entraîner une cirrhose, de l'hypertension artérielle et de l'athérosclérose (obstruction et durcissement des artères).

 

Carences en choline

La choline est un nutriment que l’on trouve dans la plupart des aliments contenant des graisses animales (telles que le foie de bœuf ou de poulet, le jaune d’œuf, mais aussi le lait)

Un manque de choline est généralement accompagné de dépôts graisseux au niveau du foie, d'où il en résulte des ulcères d'estomac, des troubles cardiaques et un blocage au niveau des voies urinaires. Un manque de choline peut occasionner des hémorragies au niveau des reins. Cette déficience peut survenir à cause d'une alimentation trop pauvre en protéines. Une déficience prolongée peut provoquer de l'hypertension, une cirrhose et une fonction abâtardie (dégénérescence) du foie, de l'artériosclérose et un durcissement au niveau des artères.

La vaste majorité de la population ne consomme pas suffisamment de choline: le spécialiste Steven Zeisel a déclaré: «une récente analyse des données du NHANES (National Health and Nutrition Examination Survey) 2003-2004 a révélé que chez les enfants (à l'exception des plus jeunes), les hommes, les femmes (y compris les femmes enceintes), les apports moyens choline sont largement en dessous des niveaux adéquats» et la mode des régimes pauvres en graisses n’est sans doute pas pour rien dans le fait que, selon une étude récente 6, 90 % de la population n’en consomme pas suffisamment.

Les carences en choline devraient pourtant normalement être rares, car elle se trouve en bonne quantité dans la nourriture. Après absorption au niveau de l'intestin grêle, la choline est transportée jusqu'au foie puis distribuée dans les tissus. L'on en ajoute toutefois dans les formules lactées pour nourrissons

Il existe également une origine endogène de la choline, par biosynthèse à partir d'un acide aminé, la glycine. Celui-ci est transformé successivement en sérine, éthanolamine et phosphatidyléthanolamine qui subit trois méthylations pour donner la phosphatidylcholine (lécithine) puis la choline.

 

Sources alimentaires

L'on trouve de la choline dans le jaune d’œuf, la viande (surtout le foie), le poisson, les crustacés, les noix et les légumineuses, le son et la levure de bière, le germe de blé.


L'une des deux grandes actions de la choline est son action sur le métabolisme des lipides.

Elle participe fortement à l'élimination des graisses en excès, notamment en éliminant le stockage dans les zones disgracieuses.

Mais aussi, et peut-être même surtout, la choline désengorge le foie de sa masse graisseuse en excès, permettant un renforcement de ses fonctions. Lorsque l'on sait que, selon Hulda Clark (qui a mis au point les puissantes cures de nettoyage), le nettoyage du foie est la mesure la plus importante pour l'amélioration de la santé... l'on peut aussi avoir foi dans ce qui le libère!

Or, si le taux de choline est trop bas, le métabolisme du foie souffre et les tissus graisseux ont alors tendance à s’accumuler, alors qu’à l’inverse une supplémentation de choline facilite la perte de poids: en une semaine, la choline permet de perdre deux fois plus de graisses corporelles.

Selon une étude, chez des personnes recevant une supplémentation quotidienne de choline durant 6 semaines, l'accumulation graisseuse hépatique se trouve réduite de 30 % par rapport aux sujets sous placebo.

L'on connait l'effet de la choline sur la perte de poids, mais l'on ne connaît pas exactement le mode d’action de la choline pour parvenir à cet appréciable résultat. Par contre, l'on sait qu’elle est également le précurseur d’un neurotransmetteur, l’acétylcholine, impliquée aussi bien dans la mémoire que dans le contrôle musculaire, ce qui veut dire que plus l'on sollicite ses muscles, plus l'on dégrade la choline, et donc plus les besoins de choline augmentent.

Une autre étude a mis en évidence son rôle anti-addiction (drogues, alcool, nourriture), ainsi qu'une nette amélioration des divers symptômes (vertiges, migraines, insomnies, dépression, pertes de mémoire,...). Cela est probablement un effet de la détoxication du foie.

De plus la choline est essentielle à la production d'une bile saine.


L'autre effet essentiel est la réduction des troubles du cerveau.

Les lésions cholinergiques (les zones cholinergiques du cerveau sont celles qui fonctionnent avec l'acétylcholine, dont la choline est le précurseur) sont directement associés aux maladies neurologiques dégénératives. Ainsi l'activité neuroprotectrice puissante de la choline en fait un supplément de choix dans le traitement des déficits cognitifs chroniques associés au vieillissement, et un traitement d'appoint dans les maladies d'Alzheimer et de Parkinson.

Des tests ont aussi montré qu'une supplémentation en choline améliore les performances d'apprentissage et la mémoire.

La chercheuse Rhoda Au et son équipe du département de médecine de l'université de Boston ont réalisé une étude de longue haleine, observant l'alimentation de 1.400 adultes sur dix ans.

Les participants dont l'alimentation comportait du poisson contenant en quantité importante de la choline ont obtenu de meilleurs résultats aux tests de mémoire et seraient moins susceptibles de souffrir de problèmes mentaux comme la démence que ceux qui ne disposaient pas de choline dans leur régime alimentaire.

Une forme particulièrement assimilable de choline est la citicoline ("cytidine-diphosphate-choline" ou CDP-choline).

Une analyse de 12 essais cliniques menés par la Cochrane Collaboration, les chercheurs ont conclu que la citicoline (cytidine-diphosphate-choline ou CDP-choline) améliore la mémoire, le comportement et l'impression clinique globale chez les personnes âgées souffrant de maladies neurologiques chroniques (alzheimer, parkinson,...). Plus généralement les recherches ont démontré qu'elle freine notablement la chute des capacités cérébrales liées à l'âge. Dans ce cadre il a aussi été montré qu'après un traitement suffisamment long, les effets bénéfiques constatés persistent encore longtemps.

Une autre étude portant sur un traitement par la CDP-choline, à 1000 mg/jour pour deux cycles de 21 jours, à 237 patients souffrant de vieillissement du cerveau, a déterminé une amélioration statistiquement significative des paramètres cognitifs et comportementaux pris en considération: indépendance/vie autonome; relations humaines/vie sociale; intérêt et capacité d'attention; comportement individuel. Par conséquent la citicoline est confirmé comme un remède thérapeutique valable pour la guérison clinique, fonctionnelle et sociale de ces patients.

Témoignage sur le forum http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=72&t=4578:

«J'ai eu des moments où le moral s'effondrait brusquement sans trop comprendre pourquoi, comme si je tombais dans un trou noir. Je sais que cela vient d'un problème de neurotransmetteurs. Et bien Choline + Inositol me sort{ent} de ces états de façon magique en 20 à 30 minutes.»


Les autres vertus de la choline

- La choline est très utile en prévention des risques cardio-vasculaires, car elle régule l'homocystéine, un acide aminé provenant de l'alimentation et dont l'excès est dangereux (souvent du à une consommation d'alcool régulière ou à une carence en vitamines B).

En 1992, des chercheurs de l'Université Harvard ont montré que les hommes qui présentent un taux d'homocystéine sanguin de 12% plus élevé que la moyenne, ont un risque de 3,4 fois plus grand de faire une crise cardiaque.

De plus l’acétylcholine intervient sur le cœur les vaisseaux: elle ralentit le cœur, dilate les artérioles, fait baisser la tension artérielle.

- Une étude menée par le "National Institutes of Health" a montré qu'une bonne supplémentation en choline pouvait réduire d'environ 40% le risque de cancer du sein.

- Elle est particulièrement recommandée pour les femmes enceintes ou qui allaitent, jouant un rôle très important dans le développement du cerveau du fœtus et du nourrisson (des tests chez le rat ont montré qu'une déficience en choline pendant la gestation provoque dans la descendance des troubles de l'apprentissage pendant toute la vie).

- Elle permet une réduction de la fréquence et de la violence des crises d'asthme.

- En tant que précurseur de l'acétylcholine (un neurotransmetteur qui commande la contraction musculaire), la choline joue un rôle fondamental pour la force et pour l'endurance.

-  La choline aide à dissoudre les graisses et le cholestérol,

- Elle traite l'artériosclérose et le durcissement des artères,

- Elle favorise la prévention des maladies cardio-vasculaires,

- Elle soulage les palpitations cardiaques, étourdissements, maux de tête, maux d'oreilles.

- Elle est utilisée pour soigner les foies surchargés en graisse ou les troubles occasionnés par un foie paresseux, les cirrhoses du foie et les hépatites.

- Elle répare les dégâts dus à un rein malade par des hémorragies et des inflammations.

- Elle corrige les troubles visuels tels que le glaucome.

- Elle ralentit l’évolution de la maladie d’Alzheimer et la démence.

- Elle diminue la fréquence et l'intensité des crises d'asthme.

- Elle améliore les performances dans les sports d'endurance.

- Elle est bénéfique pour les gens qui souffrent d'insomnie, de troubles visuels et d'un afflux sanguin au niveau des yeux (hypertension oculaire).


De l'aide pour trouver une bonne choline?, envoyer un e.mail à lasantenaturelle3@gmail.com.

 

Source: http://artdevivresain.over-blog.com/2013/11/decouvrir-la-choline.html.

 

;