La Vie et La Santé Naturelles: Et si vous entriez dans un nouvel Art de Vivre!
La Vie et la Santé Naturelles
La Santé de chaque être humain dépend en premier lieu ... de lui-même!
Panneau de contrôle
Accueil | Accès clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de La Vie et la Santé Naturelles
Aide vidéo :   S'inscrire sur le site | Passer une commande
Newsletter
Restez informé de nos nouveautés et suivez notre actualité

A quoi ça sert?ActualitésAliments BénéfiquesArticles ChoisisAstuces de Santé NaturelleBeauté NaturelleBiologie & science de la vieCompléments AlimentairesConnaissance du CorpsDestructeurs de SantéEquilibre Acido-BasiqueFruits & Légumes BénéfiquesHygiène InterneLivres de Santé NaturellePlantesPréventionProduits Anti-ÂgeProduits de SantéProtectionsSanté PsychiqueSe soigner soi-mêmeSites PartenairesSubstances Naturelles BénéfiquesTeinturesTextes FondamentauxThérapies NaturellesVitamine C
Substances Naturelles Bénéfiques
 Acide Alpha-lipoïque
 Astaxanthine
 Berbérine et diabète
 Bicarbonate de Potassium
 Chrome et diabète
 Calcium D-Glucarate
 Carnosine
 Chlorure de Magnésium
 Ecklonia Cava
 Inositol
 La Bromélaïne
 Le Chrome
 Magnésium
 Lactobacillus Gasseri
 Lactobacillus Reuteri
 L'Harpagophytum
 Magnésium
 Méthionine
 MSM - Pour les cheveux
 Multi-Vitamines
 Ornithine anti-stress
 Du Sélénium pour la santé
 Sélénium
 Oxygène Stabilisé
 Shilajit
 Vitamines B
 Vitamines D3 + K2
 

De la berbérine contre le diabète

Les médecines chinoises et ayurvédiques utilisent de nombreuses plantes encore méconnues de la médecine occidentale. Parmi elles, Berberis vulgaris, aussi plus couramment appelée épine-vinette, qui contient en ses baies un puissant alcaloïde végétal: la berbérine. Cette substance, traditionnellement utilisée pour ses propriétés immunostimulantes, antifongiques, antibactériennes et ses capacités à réguler les troubles intestinaux, s’avère être une nouvelle arme contre le diabète de type II et les états de pré-diabète, en augmentation épidémique depuis quelques années.

La Berbérine réduit la production de glucose dans le foie, elle améliore la sensibilité à l'insuline, elle stimule l'absorption par les cellules du glucose sanguin, elle diminue le taux de sucre dans le sang.

Ainsi, elle réduit de façon importante les potentiellement graves problèmes menaçant la vie des diabétiques en risquant de leur causer de terribles complications, comme l'insuffisance rénale, les lésions du foie, mais aussi les maladies des artères, les amputations et même la cécité.

La berbérine est un extrait de plante dont les bénéfiques effets peuvent améliorer la vie de nombreux diabétiques, leur épargner l'angoissante perspective de la possible amputation, leur permettre de contrôler leur diabète, tout en ayant d'autres effets bénéfiques sur leur santé et tout cela sans aucun effet secondaire.

La berbérine est un alcaloïde produit par certaines espèces végétales comme l'argémone mexicaine, l'épine vinette, l'hydraste du Canada ou le coptis japonais. Un alcaloïde est une molécule organique à base azotée. Les alcaloïdes sont souvent très toxiques, mais, à faible dose ("La dose fit le poison" - Paracelse) ils ont un effet médicinal. A noter en passant que la quinine (qui sert à traiter le paludisme), la caféine, la morphine, la codéine, la cocaïne et la bétaïne sont aussi des alcaloïdes.

Comme ses sœurs, la berbérine a de nombreux effets sur le corps humain. Elle stimule l'immunité, elle détruit les champignons parasites dans les intestins, ainsi que sur la peau, et régule divers problèmes intestinaux. Elle diminue les lipides sanguins: cholestérol, triglycérides. Elle freine le cancer de la prostate, qui, à partir d'un certain âge, concerne beaucoup d'hommes. Elle cçontribue à prévenir la maladie d'Alzheimer. Elle diminue le risque de maladies cardio-vasculaires.

La berbérine est aussi capable d'activer le métabolisme, c'est-à-dire d’accélérer le mécanisme de transformation des nutriments (glucose, lipides) en énergie cellulaire.

Chez les êtres humains souffrant de diabète de type 2, chez qui, par manque d'insuline ou de sensibilité à l'insuline, les cellules n'absorbent plus assez le glucose du sang, la prise de berbérine permet alors d'augmenter l'absorption du glucose par les cellules, ainsi que la sensibilité à l'insuline, et de réduire la production de glucose par le foie.

Pour les malades cardio-vasculaires, la berbérine augmente la combustion des lipides dans les mitochondries. Elle stimule la production d'oxyde nitrique relaxant les muscles des artères, augmentant la circulation sanguine, diminuant la pression artérielle et protégeant contre l'athérosclérose.

De plus, en médecine ayurvédique, la berbérine est aussi considérée comme étant efficace contre les intoxications alimentaires.
¤ Le mécanisme d’action de la berbérine relève essentiellement de la régulation de l’AMPK (Adenosine Monophosphate activated Protein Kinase). Cette protéine kinase, activée par l’AMP, est une enzyme ubiquitaire fondamentale, qui participe à la normalisation du métabolisme énergétique et à la régulation de la prise alimentaire et de la sensibilité des tissus. Elle joue donc un rôle clef dans certaines pathologies métaboliques comme le diabète, l’insulino-résistance, l’obésité ou les complications liées au diabète.

¤ La berbérine, en activant l’AMPK, va agir à plusieurs niveaux:
  • en améliorant la sensibilité à l’insuline, elle va faciliter le transport du glucose intracellulaire, permettant à l’organisme de mieux utiliser à la fois les sucres et l’insuline et, ainsi, d’abaisser le taux de glucose dans le sang;
  • en stimulant le métabolisme des acides gras dans les mitochondries, elle va réduire les niveaux sanguins des lipides circulants: triglycérides et LDL-cholestérol;
  • en favorisant l’extraction du flux sanguin des transporteurs de glucose, elle permet un abaissement notable du taux de sucre dans le sang;
  • et enfin, en augmentant la production de GLUT4, un transporteur de glucose qui ne se rencontre que dans les muscles et les cellules graisseuses, elle va permettre une remarquable amélioration de la sensibilité à l'insuline.
¤ La berbérine, aux propriétés classiquement reconnues au niveau cardio-vasculaire, immunitaire et intestinal, apparaît également comme un excellent supplément nutritionnel, très facile d’emploi et bien toléré, dans le traitement du diabète de type II pris à ses débuts, ou comme thérapie adjuvante de ce dernier.
¤ D’après les recherches effectuées sur la berbérine, la posologie moyenne recommandée varie de 1 000 à 1 500 mg par jour, répartis en deux ou trois prises, avant les trois repas principaux.

¤ Pour
pleinement ressentir ses effets, il est souhaitable d’effectuer un traitement de trois mois minimum, puisque son action optimale s’observe après deux semaines de prise régulière.

¤ Mis à part pour quelques utilisateurs ayant noté une légère constipation temporaire en tout début de traitement, la berbérine est totalement dénuée d’effets secondaires.

¤ Les quatre atouts principaux de la berbérine sont donc:
    • un abaissement notable de la glycémie;
    • une réduction des niveaux d’hémoglobine glyquée (HbA1c);
    • un rééquilibrage des taux circulants d’insuline;
    • une baisse des triglycérides, du LDL-cholestérol et du cholestérol total sanguins.
(Taper "berbérine" dans la case "rechercher"
puis cliquer sur "OK")

;