La Vie et La Santé Naturelles: Et si vous entriez dans un nouvel Art de Vivre!
La Vie et la Santé Naturelles
La Santé de chaque être humain dépend en premier lieu ... de lui-même!
Panneau de contrôle
Accueil | Accès clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de La Vie et la Santé Naturelles
Aide vidéo :   S'inscrire sur le site | Passer une commande
Newsletter
Restez informé de nos nouveautés et suivez notre actualité

A quoi ça sert?ActualitésAliments BénéfiquesArticles ChoisisAstuces de Santé NaturelleBeauté NaturelleBiologie & science de la vieCompléments AlimentairesConnaissance du CorpsDestructeurs de SantéEquilibre Acido-BasiqueFruits & Légumes BénéfiquesHygiène InterneLivres de Santé NaturellePlantesPréventionProduits Anti-ÂgeProduits de SantéProtectionsSanté PsychiqueSe soigner soi-mêmeSites PartenairesSubstances Naturelles BénéfiquesTeinturesTextes FondamentauxThérapies NaturellesVitamine C
Substances Naturelles Bénéfiques
 Acide Alpha-lipoïque
 Astaxanthine
 Berbérine et diabète
 Bêta-Sitostérol & prostate
 Bicarbonate de Potassium
 Chrome et diabète
 Calcium D-Glucarate
 Carnosine
 Chlorure de Magnésium
 Ecklonia Cava
 Inositol
 La Bromélaïne
 Le Chrome
 Magnésium
 Lactobacillus Gasseri
 Lactobacillus Reuteri
 L'Harpagophytum
 Magnésium
 Méthionine
 MSM - Pour les cheveux
 Multi-Vitamines
 Ornithine anti-stress
 Du Sélénium pour la santé
 Sélénium
 Oxygène Stabilisé
 Shilajit
 Soulager la douleur
 Vitamines B
 Vitamines D3 + K2
 Vitamine D
 

Lactobacillus Reuteri

 

Un probiotique de nouvelle génération au service de la santé cardio-vasculaire

 

La santé de la flore intestinale, c'est important et même primordial. Une bactérie péruvienne peut grandement y concourir...

Le tractus gastro-intestinal d’un humain contient quelque cent trillions de bactéries qui jouent un rôle clef entre le génome et l’environnement. Ce microbiote, qui peut peser jusqu’à deux kilos, ne cesse de prouver son rôle prépondérant dans la conservation de la santé globale… Bien au-delà de ce qui aurait pu être imaginé.

Les bactéries probiotiques sont des micro-organismes vivants qui évoluent au sein de l’organisme humain. Parmi les mille espèces différentes référencées, l'on retrouve les bactéries lactiques, se divisant elles-mêmes en sous-classes: les bifidobactéries, les lactocoques, les streptocoques et les lactobacilles.

Parmi les très nombreux lactobacilles déjà identifiés et utilisés, Lactobacillus reuteri offre à l’organisme un véritable soutien au niveau cardio-vasculaire. En effet, les chercheurs commencent à découvrir l’importance des probiotiques sur la santé générale, au-delà de leurs bienfaits sur les systèmes digestif et immunitaire. Des études animales, et désormais cliniques, ont prouvé que la prise de ces probiotiques dits «condition spécifiques» permet d’agir efficacement et rapidement sur certaines pathologies métaboliques, sans effets secondaires.



Lactobacillus Reuteri soutient la santé cardio-vasculaire

Différentes études animales ont souligné la capacité de cette souche probiotique à diminuer de 38 % le taux de cholestérol total et de 40 % celui des triglycérides, sans affecter le taux de HDL-cholestérol. De plus, même avec un régime enrichi en graisses, en cholestérol et faible en fibres, la prise de L. reuteri a permis de prévenir l’élévation de ces taux.

Chez les souris ayant un régime alimentaire de type occidental, celles supplémentées en L. reuteri ont pris significativement moins de poids et ont moins accumulé de graisse totale et hépatique que le groupe placebo.

Chez l’être humain, lors d’études cliniques réalisées en double-aveugle contre placebo, les chercheurs ont constaté que la prise de L. reuteri chez les personnes hypercholestérolémiques engendrait une chute significative:

    • du cholestérol total (− 9 %) et du LDL-cholestérol (− 12 %);
    • de l’apo-B-100 (− 8 %), un marqueur de la taille des lipoprotéines LDL et précieux indicateur du risque cardio-vasculaire;
    • de la CRP (C-réactive protéine, un marqueur de l’inflammation) d’environ 62 %;
    • du taux de fibrinogène, un élément essentiel de la coagulation impliqué dans la formation de caillots sanguins, de 14 %;
    • tout en maintenant les niveaux de HDL-cholestérol et de vitamine D, capitale au système cardio-vasculaire.

Ces résultats très probants ont été obtenus en seulement 6 à 9 semaines de traitement, en toute sécurité d’emploi et sans les effets secondaires des statines.

Une autre étude a également mis en avant la capacité de Lactobacillus reuteri à augmenter de plus de 26 % les taux sériques de 25-hydroxy-vitamine D. Il s’agit de la première étude clinique ayant fait le lien entre une supplémentation orale en une souche probiotique et une augmentation de la vitamine D circulante, essentielle au système cardio-vasculaire, à la santé osseuse et à la protection cellulaire.



Quels sont les deux mécanismes d’action?

L. reuteri produit une enzyme, la BSH (hydrolase des sels biliaires). Cette dernière réduit l’absorption intestinale du cholestérol alimentaire qui sera ainsi éliminé via les selles. En effet, pour être absorbé, le cholestérol, comme toutes les graisses, a besoin d’acides biliaires conjugués. La prise de L. reuteri augmente donc l’excrétion du cholestérol via les selles, en rompant les liaisons chimiques des acides biliaires conjugués.

Un second mécanisme, objet de nouvelles études, pourrait également contribuer à réduire le cholestérol et le risque cardio-vasculaire. En plus d’être des réservoirs pour l’excès de cholestérol, les acides biliaires sont également de puissantes molécules de signalisation qui régulent le métabolisme du cholestérol par l’intermédiaire de l’action du récepteur de farnésoïde X (FXR). Lorsque des acides biliaires conjugués se brisent – en présence de L. reuteri – la signalisation est modulée, ce qui accélère la décomposition puis l’excrétion du cholestérol et, de surcroît, limite la réabsorption du cholestérol au niveau intestinal.

De par son action globale sur la santé cardio-vasculaire, la prise de L. reuteri s’avère parfaitement complémentaire aux autres suppléments à visée cardio-vasculaire comme les phytostérols, les huiles de poissons, le soja ou encore les fibres solubles. D’autre part, en terme d’activité, 100 mg de Lactobacillus reuteri (1 gélule) seront suffisants quand 2 grammes de phytostérols ou 4 grammes d’huile de poissons seront nécessaires, ou encore pas moins de 10 grammes de fibres ou 50 grammes de soja devront être consommés chaque jour pour obtenir la même efficacité.

Lactobacillus reuteri marque donc le début d’une nouvelle ère de probiotiques dont l’action ne se borne pas au tractus intestinal, mais contribue à éradiquer d’importants dérèglements physiologiques, et ceci de façon naturelle, totalement sûre et peu coûteuse.

Chaque gélule fournit 2,5 milliards de micro-organismes encapsulés au moyen d’une nouvelle technologie, les DR Caps™, des gélules à libération retardée. L’apport en L. reuteri est ainsi optimal puisque l’absorption se fait au niveau de l’intestin grêle où il passe directement dans la circulation sanguine, sans le moindre contact avec les acides stomacaux destructeurs. Les DR Caps™ sont certifiées 100 % végétariennes et ne contiennent pas de revêtements synthétiques.


Se procurer du Lactobacillus Reuteri

(Taper "Lactobacillus Reuteri" dans la case "rechercher")


;