La Vie et La Santé Naturelles: Et si vous entriez dans un nouvel Art de Vivre!
La Vie et la Santé Naturelles
La Santé de chaque être humain dépend en premier lieu ... de lui-même!
Panneau de contrôle
Accueil | Accès clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de La Vie et la Santé Naturelles
Aide vidéo :   S'inscrire sur le site | Passer une commande
Newsletter
Restez informé de nos nouveautés et suivez notre actualité

A quoi ça sert?ActualitésAliments BénéfiquesArticles ChoisisAstuces de Santé NaturelleBeauté NaturelleBiologie & science de la vieCompléments AlimentairesConnaissance du CorpsDestructeurs de SantéEquilibre Acido-BasiqueFruits & Légumes BénéfiquesHygiène InterneLivres de Santé NaturellePlantesPréventionProduits Anti-ÂgeProduits de SantéProtectionsSanté PsychiqueSe soigner soi-mêmeSites PartenairesSubstances Naturelles BénéfiquesTeinturesTextes FondamentauxThérapies NaturellesVitamine C
Se soigner soi-même
 Ail contre eczéma
 Antiparasitaire Universel
 Cataracte
 Contre la constipation
 Diminuer sa prostate
 Guérison avec Dr Clark
 Guérir la sinusite
 La Plaque Pourpre Tesla
 La Cure du Foie
 Lavements au Café
 Le baiser de la mère
 Méthode Gardelle
 Musique Guérissante
 Mystères de l'Ocytocine
 Nigari contre Ebola
 Patchs FGXPress
 Piqûres d'abeilles
 Présentation du Zappeur
 Protocole Anti-cancer
 Soigner la migraine
 Se soigner avec des jus
 Soigner l'arthrose
 Soigner l'asthme
 Soigner les brûlures
 Soigner les hémorroïdes
 Soigner les varices
 Soigner les varices
 Soigner l'Hypertension
 Taux de sucre trop élevé
 Thérapie Ail-Citron
 Zapping Dr Clark
 

Les mystères de l'ocytocine

 

Qu'en disent les promoteurs?

Etant qu'"abonnés privilégiés" à la "Consultation privée du Dr Hertogue" nous avons reçu le numéro spécial de cette "Consultation privée" consacré à l'ocytocine. En tant que médecin spécialiste de l'anti-âge et aussi - ce qui n'est pas moindre - en tant qu'utilisateur, le Dr Thierry Hertoghe en parle avec beaucoup de chaleur...:

Sous le titre:

"L’ocytocine, hormone de l’affection … et du bonheur" il est donc possible de lire ceci:

"Que faire en cas de baisse de moral? Bouger, lire, chanter, voir des amis, se faire cajoler sont certainement des moyens de se sentir mieux. C’est un bon début. En faisant cela, vous augmentez la production dans votre corps d’une petite molécule appelée ocytocine, qui aide à passer de la déprime à la bonne humeur. Mon histoire personnelle avec l’ocytocine et toute l’information que j’ai réunie à ce sujet vous montrera comment.

J’ai 55 ans. Je vis à Bruxelles, en Belgique. Avec ma femme, nous avons deux merveilleuses petites filles, India et Jalla. En tant que médecin, j’aide mes patients dans le domaine de la médecine anti-âge et des thérapies hormonales. J’ai contribué à la création de deux associations médicales internationales, que je préside, la World Society of Anti-Aging Medicine, avec plus de 7000 médecins travaillant sur la prévention et le traitement du vieillissement, et la International Hormone Society, qui compte environ 2500 médecins membres. Cette organisation diffuse de l’information sur les traitements pour corriger les déficits hormonaux. Toutes deux offrent des programmes de formation destinés aux médecins.

J’écris également des livres médicaux. Dans le «Manuel des Hormones» j’explique aux médecins quels sont les traitements hormonaux sûrs et efficaces, et comment les utiliser. Dans «La solution Hormones» je traite du même sujet, pour le grand public. Je présente aux patients les meilleurs moyens de traiter les déficits nutritionnels et hormonaux, ces carences qui nous touchent tous avec l’âge.

Afin d’étendre encore ma connaissance des thérapies hormonales, j’ai récemment commencé à tester une nouvelle thérapie à l’ocytocine. Pour démontrer l’effet de cette hormone, je vais d’abord vous raconter une petite histoire, la mienne."

Il n'est évidemment pas possible de citer ici tout le contenu de ce numéro de la "Consultation privée" du Docteur Hertoghe consacrée à l'ocytocine - sinon elle ne serait plus privée longtemps...! - mais, en résumé, le Dr Hertoghe dit ensuite tout le bien qu'il pense de l'ocytocine et comment ce merveilleux produit lui a permis, sous tous rapports, de resserrer ses liens conjugaux et familiaux...

Voici encore une page: http://www.ikonet.com/fr/blogue/biologie/ocytocine-pour-avoir-meilleure-mine qui chante les bienfaits de l'ocytocine et explique comment faire monter son taux même sans aide extérieure.

Extrait de la page:

"Et que penser de cette expérience réalisée par des chercheurs suisses, au cours de laquelle on a instillé de l'ocytocine en spray nasal à un groupe d'«investisseurs», l'autre groupe recevant un placebo? Les premiers ont proposé d'investir deux fois plus d'argent que le groupe du placebo. Ils étaient prêts à faire confiance à un inconnu se prétendant conseiller financier et à croire que leur investissement allait leur rapporter. Les auteurs de l'étude en ont conclu que l'ocytocine active les circuits cérébraux de la confiance." (Extrait du livre "Les secrets du cerveau féminin" du Dr Louann Brizendine.)

Encore une page très entousiate au sujet de l'ociytocine: http://www.psychanalysemagazine.com/psycho-sexualite-ocytocine-hormone-amour.html

L'on y apprend notamment que:

1 – "Le contact physique libère de l’ocytocine chez les animaux et probablement chez les humains."

2 – "La libération d’ocytocine crée des liens émotionnels entre des personnes, comme la mère et l’enfant."

Cette page - http://www.podcastscience.fm/dossiers/2013/04/05/locytocine-nouveau-soma - soulève notamment la question de savoir si l'ocytocine rend généreux:

"Cela a été montré par un nombre important d’expériences autour de la générosité, comme donner une somme d’argent à un groupe de volontaires puis les laisser choisir le montant qu’il souhaitaient céder à un partenaire. Celui-ci reçoit alors une somme multiple du don de son camarade et peut ensuite choisir ou non d’en restituer une partie sur les mêmes modalités à son bienfaiteur (le jeu n’est pas réitéré). Les volontaires ayant consommé de l’ocytocine se montraient alors plus généreux que ceux ayant pris un placebo."

Voici, maintenant, l'article rédigé, sur la base des travaux du Dr Hertoghe, par un fabricant d'ocytocine:

"S’il était possible de mettre au point une drogue de l’amour, l’oxytocine en serait sans aucun doute l’ingrédient majoritaire. L’oxytocine est un petit peptide (une chaîne d’acides aminés) produit principalement par l’hypothalamus, une région du cerveau qui relie le système nerveux au système endocrinien par l’intermédiaire de l’hypophyse (glande pituitaire), laquelle la distribue à d’autres parties du cerveau et à la moelle épinière."

Attachement entre la mère et l’enfant

L’oxytocine serait à l’origine de l’instinct maternel et du lien profond qui s’établit, dès les premiers instants, entre la mère et le bébé. Dès les années quatre-vingt-dix, les chercheurs ont découvert que les femmes qui allaitaient étaient plus calmes et plus aptes à gérer le stress psychosocial que celles qui donnaient le biberon. La différence a été attribuée aux effets de l’oxytocine, produite lors de l’allaitement.

Mais les bienfaits de l’oxytocine ne s’arrêtent pas là. En raison de son rôle dans l’accouchement et la lactation, il a été supposé à tort, dans un premier temps, que l’oxytocine était un "peptide féminin". On sait maintenant que non seulement elle est présente chez les hommes mais qu’elle est aussi importante pour eux. En effet, des recherches ultérieures ont révélé qu’elle pouvait avoir de nombreux effets, tant chez les femmes que chez les hommes, dans de nombreux domaines de leur vie, en particulier dans leurs relations et leurs implications émotionnelles, puisqu’elle contribue à forger toutes sortes de liens profonds non seulement avec ses propres enfants, mais aussi avec ses partenaires, ses amis, ses relations professionnelles et même ses animaux de compagnie.

L’oxytocine peut également "transformer" les expériences potentiellement stressantes en sentiments de joie et d’amour, comme durant l’accouchement où les émotions profondes de bonheur prennent le dessus sur les ressentis et les souvenirs de douleurs.


Pour une sexualité épanouie

La recherche a également révélé que l’oxytocine joue un rôle formidable dans la sexualité. En effet, les femmes et les hommes libèrent de l’oxytocine pendant les rapports sexuels et lors de l’orgasme. Elle serait même, en premier lieu, responsable de ces orgasmes.

Des niveaux normaux d’oxytocine jouent un rôle dans "l’attachement" des partenaires et, surtout, favorisent le désir; mais le corps-à-corps et la stimulation du col utérin durant les rapports sexuels conduisent à une augmentation de sa production et de sa libération, puis à une cascade de réactions, y compris la libération d’endorphines et de testostérone, entraînant une excitation tant biologique que psychologique. Les nerfs des zones érogènes deviennent très sensibles, augmentant la réceptivité sexuelle et le désir d’être touché davantage.

Pendant l’orgasme, les niveaux d’oxytocine chez l’homme sont multipliés par cinq alors que chez la femme, ils peuvent atteindre des niveaux bien plus importants. De cette façon, le cerveau féminin est, en quelque sorte, inondé d’oxytocine, ce qui rend possibles les orgasmes multiples.

Chez l’homme, la prise d’oxytocine améliore sensiblement la qualité des érections et augmente l’intensité des éjaculations.


Des bienfaits sur la santé en général

Avec l’âge beaucoup de personnes deviennent déficientes en oxytocine. Plusieurs facteurs de risques et/ou signes physiques peuvent exprimer un déficit en oxytocine:

    • la mauvaise gestion du stress chronique;
    • la solitude;
    • la déprime et la dépression;
    • l’anxiété, l’angoisse et un mauvais sommeil;
    • les
    bas taux d'œstrogènes;
    • les addictions diverses (alcool, drogues…);
    • les pulsions alimentaires;
    • l’hypothyroïdie.

Ainsi, la prise d’oxytocine permet la remise à niveau des taux d’oxytocine, ce qui accroît le plaisir, l’attachement, la sociabilité, la gentillesse, les relations sentimentales, la tendresse, l’envie d’être ensemble et la fidélité entre amis et amants. La prise d’oxytocine va aussi permettre le renforcement de la sociabilité, l’amélioration de la sexualité et peut même faciliter la perte de poids. Elle aide à réguler le sommeil, apaise et contribue à un sentiment général de bien-être.

Même si tous les mécanismes d’action de l’oxytocine ne sont pas entièrement connus, les chercheurs pensent que ses bienfaits pour la santé résultent de sa capacité à lutter contre l’anxiété, le stress et les effets du cortisol, l’hormone du stress qui aggrave presque toutes les maladies (surpoids, obésité, douleurs, cancer…).

Elle serait l'une des raisons pour lesquelles, par exemple, les personnes ayant des animaux de compagnie ont tendance à récupérer plus rapidement à la suite d’une maladie. Elle expliquerait que les gens mariés ont tendance à vivre plus longtemps et que les groupes de soutien sont d’un grand bénéfice chez les personnes atteintes de cancer.

D’autres praticiens ont aussi noté une amélioration de certains symptômes: chez les enfants souffrant de troubles autistiques, chez les adultes atteints de schizophrénie ou encore de fibromyalgie, et en particulier chez ceux dont le taux sanguin d’oxytocine s'est effondré.


L’importance de la voie d’administration pour une efficacité réelle

Compte tenu de sa capacité à renforcer les liens affectifs, à alimenter les sentiments d’intimité sexuelle et à améliorer la qualité des orgasmes, l’oxytocine est sans doute le «remède naturel» le plus proche d’un philtre d’amour.

La voie d’administration choisie, sous forme de spray nasal, permet un effet direct, non altéré, immédiat et qui se maintient plus longtemps, si on le compare aux formes sublinguales ou orales. Inutile toutefois de multiplier les prises, son effet n’est pas cumulatif.

Pour en savoir plus sur l’oxytocine: "Passion, sex and long life – The incredible Oxytocin Adventure", Dr Thierry Hertoghe - International Medical Books."

Voilà donc le côté idyllique, présenté par les promoteurs du produit. Y aurait-il un autre côté?

Considérons déjà  ce que dit Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ocytocine - où il est notamment possible de lire ce qui suit:

"Des études récentes ont commencé à montrer le rôle de l'ocytocine dans différents comportements, comme l'orgasme, la reconnaissance sociale, l'attachement aux pairs, l'empathie, l'anxiété et les comportements maternels. Pour cette raison, on l'appelle parfois l'hormone de l'amour."

Voici qui va donc dans le même sens que déjà vu.

"Il y a quelques preuves que l'ocytocine induit un comportement ethnocentrique, incorporant la confiance et l'empathie des membres du groupe [jusque là ça va!] avec une suspicion et un rejet des non-membres. De plus, des différences génétiques du gène du récepteur à l'ocytocine OXTR ont été associés avec des traits sociaux inadaptés comme un comportement agressif."

Alors, l'"hormone de l'amour" inciterait-elle aussi à l'agressivité? Pour creuser le sujet considérons aussi ce qui est dit sur cette page: http://www.slate.fr/story/59785/ocytocine-hormone-calin

Voici donc, cette fois, sous le titre "Non l'ocytocine n'est pas la molécule de l'amour et de la morale" une page résolument hostile à une complémentation en ocytocine, rendue responsable de diverses manifestations d'agressivité anti-sociale.

Pour notre part nous y retenons une phrase clef:

"L’«hormone de l’amour» encourage la confiance et la générosité dans certaines situations, la jalousie et les partis pris dans d’autres, et elle peut produire des effets opposés selon la personne qui y est exposée."

Il semble évident, en effet, qu'une molécule, quelle qu'elle soit, ne va pas rendre un mauvais être humain tout mignon et tout gentil! Elle ne peut, tout au plus, qu'exacerber ce qu'il porte déjà en lui!

De sorte que, avec l'ocytocine les gentils seront encore plus gentils et affectueux, alors que les les méchants seront encore plus méchants!

Sinon, le libre-arbitre, ou libre vouloir - lequel ne peut être ancré dans le corps de l'être humain mais seulement dans son esprit! -, n'existerait plus, et ce serait aussi la négation de toute responsabilité!

Chez certains s'appliquent ce passage:

"Plusieurs équipes de chercheurs ont alors montré que des bouffées d’ocytocine rendaient plus confiant, plus généreux, plus coopératif, plus sensible aux émotions des autres, plus constructif dans les communications et plus charitable dans ses jugements.

Chez d'autres c'est plutôt celui-là:

"Certains chercheurs ont montré que l’ocytocine augmente l’envie et la propension à se réjouir du malheur des autres, ainsi que le favoritisme envers les membres de sa bande. Dans l'une de ces expériences, des volontaires qui jouaient avec des personnes qu’ils connaissaient se montraient plus coopératifs après une bouffée d’ocytocine, tandis que ceux qui jouaient avec des inconnus anonymes l’étaient moins."

Stimuler ce que l'on porte déjà en soi, de bien ou de mal, voilà à quoi sert donc l'ocytocine! Elle ne transformera personne mais, en plus de bénéficier ou non à l'entourage, aidera certainement chacun(e) à mieux se connaître...

Commander de l'ocytocine en spray nasal:


Super Smart

(Taper "oxytocin" dans la case "rechercher", puis cliquer sur "OK".)


;