La Vie et La Santé Naturelles: Et si vous entriez dans un nouvel Art de Vivre!
La Vie et la Santé Naturelles
La Santé de chaque être humain dépend en premier lieu ... de lui-même!
Panneau de contrôle
Accueil | Accès clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de La Vie et la Santé Naturelles
Aide vidéo :   S'inscrire sur le site | Passer une commande
Newsletter
Restez informé de nos nouveautés et suivez notre actualité

A quoi ça sert?ActualitésAliments BénéfiquesArticles ChoisisAstuces de Santé NaturelleBeauté NaturelleBiologie & science de la vieCompléments AlimentairesConnaissance du CorpsDestructeurs de SantéEquilibre Acido-BasiqueFruits & Légumes BénéfiquesHygiène InterneLivres de Santé NaturellePlantesPréventionProduits Anti-ÂgeProduits de SantéProtectionsSanté PsychiqueSe soigner soi-mêmeSites PartenairesSubstances Naturelles BénéfiquesTeinturesTextes FondamentauxThérapies NaturellesVitamine C
Biologie & science de la vie
 Allergies et intolérances
 Animaux non cardiaques
 Ayur-Veda
 Baisser les triglycérides
 Elimination de la graisse
 Formations Dr Clark
 Gardez votre sang!
 Guérir avec la fièvre
 Index Glycémique
 La Régulation Sanguine
 Les deux rats
 Non aux fourmis!
 Super Smart
 Index Glycémique
 L'Haptonomie
 Renforcer son immunité
 Vous avez dit régime
 

 

Guérir avec la fièvre

 

La capacité à réagir naturellement aux agressions microbiennes par la fièvre est une faculté précieuse, laquelle peut aussi être aidée, en suscitant la fièvre, si elle ne vient pas {suffisamment} toute seule.

Il suffit, pour cela, de prendre un bain très chaud.

Par bain chaud il faut comprendre à la limite du supportable (sans douleur), car il ne s'agit naturellement pas de se brûler.

La médecine conventionnelle a souvent le faux réflexe, à l'aide de médicaments chimiques, de vouloir faire baisser la fièvre, alors que, pour la Guérison, il convient, au contraire, de la laisser prospérer ou même de la faire croître...

Ce n'est que lorsque la température dépasse 40° C qu'il convient éventuellement de se soucier de la limiter, car il y a naturellement aussi des limites à ce que le corps peut supporter.


Comment se soigner avec la fièvre?

Si vous avez déjà la fièvre, votre corps travaille déjà à éliminer les agents pathogènes par la fièvre. En de tels cas, il suffit juste d'accompagner le processus en permettant au corps de se reposer dans un lit bien chaud (avec une bonne couette)...

Si vous n'avez pas {encore} la fièvre, votre corps a peut-être besoin d'aide pour la susciter... Ceci peut être fait dans tous les cas où il n'y a pas de contre-indications à la chaleur et, pour les femmes, s'il n'y a pas de grossesse. Cette thérapie convient pour tout ce qui est infectieux et inflammatoire.

L'aide arrive par un bain d'eau bien chaude. Il convient de prévoir un thermomètre de bain pour mesurer la température du bain pendant que l'eau coule et une fois dans le bain, et aussi un réveil pour avoir l'heure à proximité, ou bien un compte-minutes (comme ceux que l'on utilise dans la cuisine pour mesurer un temps de cuisson). Avant de pénétrer dans le bain boire deux grands verre d'eau fraîche (mais pas froide) et prévoir aussi à boire de l'eau fraîche à boire pendant le temps passé dans le bain.

Dans un premier temps, règler la chaleur du bain autour de 38°C, puis, une fois dans le bain, grâce à l'arrivée d'eau chaude, accroissez encore la température du bain jusqu'à atteindre la limite du supportable, mais, naturellement sans excès. Il ne s'agit pas de vous faire cuire! Dans le cas d'un enfant, être particulièrement attentif à ce qu'il peut supporter sans se sentir incommodé.

Une fois dans le bain, prendre sa température en plaçant le thermomètre sous une aisselle. Aussitôt que la température atteint 38,5° C, compter 20 minutes à passer dans le bain. Pendant ce temps là, la température, peut bien sûr, continuer à croître jusqu'au supportable... Normalement, vous aurez déjà commencé à fortement transpirer avant même d’atteindre cette température. Boire, dans le bain, de l’eau pure à la température ambiante (pas de l'eau sortant du réfrigérateur!).

Après 20 minutes passées dans le bain très chaud (à partir de 38,5°c jusqu'à au moins 40° C) sortir prudemment du bain avec des gestes lents (la fièvre peut, en effet, procurer comme une sorte de faiblesse). Pour éviter de se refroidir, se sécher rapidement, couvrir sa tête avec une serviette sèche, et mettre son peignoir de bain.

Puis, se mettre tout de suite au lit, avant de s'être refroidi, avec une bonne couette, voire même un édredon. Il est alors normal que la sensation soit celle d'avoir trop chaud et il est logique et attendu de transpirer en abondance. C’est précisément le but de la manœuvre! Rester couvert pendant au moins une heure ou même deux heures. Si possible, s'endormir, il n'y a rien de mieux à faire!

Après une heure ou deux, le corps revient naturellement progressivement à la température normale (environ 37° C). Avant d'avoir froid, retirer son peignoir, qui est certainement très humide de transpiration. Il est important de ne pas se refroidir. Le présent cycle de la thérapie de la fièvre suscitée venant d'avoir lieu est maintenant arrivé à son terme.

Ce cycle peut, bien sûr, être reproduit plusieurs fois de suite, ou pendant plusieurs jours, et ce pour pratiquement toutes les infections microbiennes donnant lieu à toutes formes d'inflammations. C"est surtout au début de la maladie que la fièvre suscitée est efficace. C’est aussi au début de toutes les maladies infecteuses qu’il est le plus aisé de
fortement transpirer. Transpirer, c'est éliminer le mal.


Donc, quelle que soit la maladie infectieuse,

n'attendez pas, transpirez!!!


Provoquer la fièvre pour guérir

Alors que la médecine officielle continue parfois de recommander de prendre des bains tièdes pour « faire baisser la fièvre », en plus des médicaments, le mieux est en réalité de faire le contraire, c’est-à-dire provoquer la fièvre pour accélérer la guérison.

Voici un protocole de « fièvre-thérapie ». Ne l’utilisez pas si vous avez déjà de la fièvre, si vous êtes enceinte ou si vous avez d’autres contre-indications à la chaleur.

Préparation : la fièvre-thérapie semble consister à prendre un bain chaud, mais elle va en fait bien plus loin. Pour être efficace, il faut suivre les instructions. Ayez à portée de la main un thermomètre, un vêtement absorbant, par exemple un gros peignoir de bain si vous en avez un, ou un survêtement. Choisissez un moment où vous avez plusieurs heures de calme devant vous. Buvez deux verres d’eau pure et prévoyez encore de l’eau à boire pendant et après le traitement. Faites-vous couler un grand bain d’eau chaude.

Etape n°1 : Entrez dans le bain puis ajoutez de l’eau chaude jusqu’à ce qu’il soit aussi chaud que vous puissiez le supporter. Faites donc très attention si vous le faites pour quelqu’un d’autre, surtout un enfant. Pour plus de précaution, vous pouvez prendre le bain avec lui.

Etape n°2 : Prenez votre température pendant que vous êtes au bain, sous votre aisselle. Dès que votre température atteint 38,5°C, comptez 20 minutes. Normalement, vous aurez commencé à suer fortement avant d’atteindre cette température. Buvez de l’eau pure, mais elle ne doit pas être froide.

Etape n°3 : Sortez du bain après 20 minutes. Attention en sortant car on se sent souvent faible à ce moment-là. Séchez-vous rapidement, couvrez votre tête avec une serviette et mettez votre peignoir de bain.

Etape n°4 : Mettez-vous vite dans un lit avant de vous être refroidi. Vous devriez alors avoir trop chaud et transpirer en abondance. C’est exactement le but recherché. Restez couvert jusqu’à l’étape 5. Dormez si vous le pouvez, c’est ce qu’il y a de mieux à faire.

Etape n°5 : après 45 minutes à deux heures, vous serez revenu naturellement à votre température normale. Avant de commencer à avoir froid, débarrassez-vous de votre peignoir humide. Veillez bien à ne pas vous refroidir. Ce n’est que maintenant que vous avez fini le traitement.



Vous pouvez recommencer le cycle plusieurs fois, et ce pour pratiquement toutes les infections. Toutefois, cette thérapie est surtout efficace au début de la maladie. C’est aussi à ce moment qu’il est le plus facile de se mettre à transpirer fortement.

Pour en savoir plus :
https://www.santenatureinnovation.com/laissez-monter-la-fievre/#moz

;