La Vie et La Santé Naturelles: Et si vous entriez dans un nouvel Art de Vivre!
La Vie et la Santé Naturelles
La Santé de chaque être humain dépend en premier lieu ... de lui-même!
Panneau de contrôle
Accueil | Accès clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de La Vie et la Santé Naturelles
Aide vidéo :   S'inscrire sur le site | Passer une commande
Newsletter
Restez informé de nos nouveautés et suivez notre actualité

A quoi ça sert?ActualitésAliments BénéfiquesArticles ChoisisAstuces de Santé NaturelleBeauté NaturelleBiologie & science de la vieCompléments AlimentairesConnaissance du CorpsDestructeurs de SantéEquilibre Acido-BasiqueFruits & Légumes BénéfiquesHygiène InterneLivres de Santé NaturellePlantesPréventionProduits Anti-ÂgeProduits de SantéProtectionsSanté PsychiqueSe soigner soi-mêmeSites PartenairesSubstances Naturelles BénéfiquesTeinturesTextes FondamentauxThérapies NaturellesVitamine C
Destructeurs de Santé
 Dangers des micro-ondes
 Défense anti Linky
 Emballages tueurs
 Gardez vos organes!
 Fin du mercure dentaire
 Déplombez-vous!
 Ignorance et erreur
 L'aflatoxine
 La mort dans le pré
 La viande rend malade
 La Santé en danger
 Le sucre tueur silencieux
 Les tiques attaquent!
 Maladies émergentes
 Maladies et parasites
 Mythe vaccinal
 Notre poison quotidien
 Projections Dentaires
 Radio-Activité Japonaise
 Stop au pain blanc!
 Toxique Planète
 Viande cancérigène
 Vivons sans parasites!
 Vivre sans gluten
 Wi-Fi communautaire
 Vivre sans sucre
 

Les projections dentaires illustrées

par une desesperate housewife


Petit cours sur les projections dentaires, illustré de l’explication de la maladie de Teri Hatcher, la belle brune de la série «Desesperate housewives»..

Dans la série, «Les stars malades avec des dents dévitalisées», et après la cas d’Annie Girardot et de sa maladie d’Alzheimer - voir http://dent.devitalisee.free.fr/?p=134 -, voici l’explication probable de la maladie des épaules gelées de Teri Hatcher, une actrice de la série américaine «Desesperate housewives», photos à l’appui.

"Tout est en tout", disent les enseignements ésotériques. On peut donc trouver dans chaque partie du corps, une représentation de tout l’organisme. C’est assez connu pour la plante des pieds, l’oreille, et les yeux. C’est donc logiquement vrai aussi pour la bouche.

Chaque dent se projette non pas sur un organe, mais sur une zone, équidistante de la dite dent par des phénomènes de résonance. Ces connaissances ne sont pas issues de l’acupuncture à proprement parler, car, pour l’acupuncture, toutes les racines dentaires sont traversées par le trajet d’énergie de la fonction digestive, d’autres disent le méridien estomac. Donc selon l’acupuncture, on peut dire que toutes les dents sont reliées à l’estomac, d’une certaine façon. Ce dont nous allons parler ici, ce sont plus des liaisons de résonance, pourrait-on dire, un peu comme celles que l’on connait en iridologie, en réflexologie plantaire ou auriculaire.

L’organisme se divise en deux, le corps et la tête. Pour la réflexologie dentaire, on englobe, en fait, tête et cou, la tête étant reliée aux dents du haut et le cou aux dents du bas.

Quant au corps, il se divise en deux, au niveau du diaphragme. Le thorax (en haut du diaphragme) est liée aux dents du haut et l’abdomen (en bas du diaphragme) est lié aux dents du bas. L’équivalent du diaphragme est représenté pour tête et cou par la ligne d’occlusion dentaire que l’on prolonge à la base du crane.

Au niveau du diaphragme, se projettent les incisives, tandis que les molaires se projettent au niveau des ceintures, la ceinture scapulaire (épaules) pour les molaires du haut et la ceinture pelvienne (les hanches) pour les molaires du bas. Et, bien sûr, entre incisives et dernières molaires se projettent, tout logiquement, successivement, les autres dents.

En fait, ici, je résume, car tout cela n’est pas si simple, car il existe d’autres règles, qui compliquent un peu la chose. Il existe, notamment, une règle qui dit que le haut domine le bas. Par conséquent, toutes les dents du haut peuvent aussi provoquer ce que provoquent les dents du bas. Les dents sont elles même sous la dominance de ce qui est au dessus, donc, le cerveau, par exemple, qui, dans certains cas, empêche des guérisons, même si l'on a enlevé les dents dévitalisées, et qui aussi impose sa latéralisation.

Quand la pathologie psychologique est du côté droit, par exemple, une colère chronique, par exemple, même si la dent dévitalisée est à gauche, le problème se projettera à droite et inversement. Eh oui, le mental est plus fort que tout [Note de La Sanré Naturelle: Dans les faits, hélas, en effet, le plus souvent; en réalité, toutefois, c'est le Spirituel qui, dans l'absolu, est le plus fort.] Mais, dans la pratique c’est assez rare et la plupart des maladies - n’en déplaise aux psychothérapeutes - sont guéries sans leur aide par une bonne dentisterie holistique qui élimine notamment les dents dévitalisées et autres blocages énergétiques dentaires.

Pour en revenir aux projections, les dernières molaires du bas se projettent vraiment à la racine des membres inférieurs, au niveau du périnée, de l’anus, du sexe. Les dernières molaires supérieures, les dents de sagesse du haut, se projettent vraiment tout au dessus des épaules. C’est, juste au dessous de l’endroit où se projettent les dernières molaires du bas, les dents de sagesse du bas qui elles se projètent à la base du cou. Je rappelle que très souvent il faut extraire les dents de sagesse car elles manquent de place, à cause notamment d’une alimentation trop carnée pendant la croissance. Pour être un peu plus précis encore, on pourrait dire que les molaires du haut se projètent globalement au niveau des épaules, les prémolaires au niveau de la poitrine. En fait j’ai déjà vu aussi une prémolaire du haut bloquer une épaule, mais en général pour les femmes notamment, ça se projète sur le sein. C’est pourquoi comme je l’ai écrit dans un texte précédent, on voit toujours dans un cancer du sein, une prémolaire du haut dévitalisée. Et bien avec une paralysie des bras due à des épaules gelées donc qui auraient un blocage d’énergie, on verra quasiment toujours une molaire dévitalisée.

Et il se trouve comme par hasard que Mme Teri Hatcher a les deux premières molaires du haut couronnées de couronnes en céramique donc très certainement dévitalisées comme 90 à 99% des dents couronnées, ça dépend des habitudes des dentistes.

Cela se voit sur deux photos:

http://www.fanpix.net/picture-gallery/teri-hatcher-picture-12220565.htm

où l'on voit les deux premières molaires supérieures

mais plus précisément celle ci où on voit la première molaire supérieure droite:

http://people.premiere.fr/Photos-people/PHOTOS-Teri-Hatcher-sourit-a-s-en-decrocher-la-machoire-pour-promouvoir-son-nouveau-site/%28gid%29/2314055

Sur la première photo c’est plus difficile, certes, mais on voit quand même aussi sa première molaire gauche. Et que voit-on. On voit que la couleur de ces dents est bizarrement un peu différente des autres dents. Et on voit cela quand les dents sont, en fait, des couronnes en céramique, donc des dents dévitalisées dans 90% des cas. Regardez bien les photos en les agrandissant avec votre zoom de «Affichage». Et comptez les dents, les deux incisives, la canine, les deux prémolaires puis la première molaire. Et là, on voit, surtout avec un œil de dentiste certes, que la couleur de la dent n’est pas naturelle, qu’elle tranche un peu avec celle du reste de la denture. C’est parce qu’en fait c’est une dent en céramique très très probablement. Quand on, fait une dent en céramique, c’est très difficile de faire exactement comme les autres dents à tel point que pour avoir une incisive centrale parfaite, tout bon dentiste propose souvent de faire les deux incisives centrales en céramique au lieu d’une et même parfois carrément toutes les dents du haut en céramique pour avoir un sourire encore plus parfait, comme c’était le cas d’Annie Girardot. Mais ces bons dentistes, spécialistes de l’esthétique, oublient en général d’informer qu’on risque pour le même prix d’avoir en prime une maladie d’Alzheimer, ou une autre maladie grave. Ah c’est bêta non!. .

A la vue des photos indiquées précédemment, il est donc hautement probable que Mme Hatcher possède ses deux premières molaires supérieures dévitalisées, d’où ses épaules gelées, à tel point que son bras gauche est déjà presque paralysé. Mais, bien sûr, avant d’en arriver là, Mme Hatcher a commencé à avoir mal. Et qu’a-t-elle fait, après avoir fait confiance à son thanato-dentiste (qui dévitalise les dents), elle a fait confiance à la médecine chimique et a pris de la cortisone: http://people.plurielles.fr/news-people/teri-hatcher-frappee-par-une-maladie-paralysante-6406165-402.html.

Tiens, ce n’était pas le même médicament que Michael Jackson mais un peu dans la même catégorie, des médicaments qui ont pour objectif de supprimer la douleur ou l’inflammation qui cause de la douleur… La douleur, qui est un signal d’alarme qui, de plus, essayait de restaurer l’énergie, s’est donc transformée en absence d’énergie, donc en froideur et paralysie grâce à la médecine chimique. Mais toutes les personnes qui ont une première molaire dévitalisée et prennent quelques antalgiques n’ont, bien sûr, pas de paralysie de l’épaule, tout comme tous les fumeurs n’ont pas de cancer du poumons. Cela arrive d’autant plus que l’on accumule les erreurs en faisant confiance à la médecine moderne et notamment à la chirurgie esthétique…..

C’est ce que Mme Hatcher a fait, avec des injections de Botox http://people.premiere.fr/News-People/Teri-Hatcher-J-ai-eu-recours-au-Botox-et-je-le-referai-peut-etre/%28gid%29/2389417 qui est un petit poison à la mode chez les chirurgiens esthétiques. Le Botox est un «médicament» à base d’une toxine bactérienne, la toxine botulique. Cette toxine provoque d’ailleurs parfois une maladie qui se nomme le botulisme. Cette toxine peut paralyser les muscles notamment respiratoires et les personnes meurent alors asphyxiées, par conséquent. Notre médecine moderne, friande de poisons, y a vu ici une bonne idée, qui - vous le comprendrez - est, en fait, pour moi, une fausse bonne idée. En injectant du Botox, cela permet en chirurgie esthétique, par la paralysie localisée occasionnée par l’injection, de supprimer une ride qui, de fait, se transforme en contracture permanente. Mais cette injection de Botox a bien sûr des répercussions sur l’ensemble du corps car tout est lié dans le corps et un produit qui paralyse un muscle quelconque, a aussi une action paralysante sur tous les autres muscles de l’organisme même si elle sera moindre certes que sur celui qui aura reçu l’injection de Botox. Cette action paralysante se fera d’autant plus que l'on a une dent dévitalisée. Les bactéries de la dent dévitalisée sécrètent, d’ailleurs, diverses toxines bactériennes aussi, certaines affectant la fonction douleur, c’est pourquoi on ne ressent plus de douleur malgré que toute dent dévitalisée puisse être considérée comme une infection chronique.

On peut, certes, aussi s’empoisonner de diverses autres façons. J’ai entendu parler de paralysies de bras arriver avec des injections de vaccins, dans le bras, par exemple. C’était, bien sûr, pur hasard, parait-il! Évidemment, les médecins esthétiques ne se rendent pas compte du problème de cette méthodologie, tout comme les dentistes qui dévitalisent les dents ne se rendent pas compte des effets destructeurs des dents dévitalisées. Ils pensent, eux aussi, que, parce que la dent ne fait pas mal localement et ne semble pas présenter d’infection localisée, elle n’aura pas de répercussions sur le reste de l’organisme. Très grosse erreur pourtant de manque de vison holistique, car la dent dévitalisée pourrait bien être la principale cause de cancers et de maladies graves en France, énormément de faits vont dans ce sens.

En résumé, c’est très probablement le cocktail Botox, cortisone et molaires supérieures dévitalisées qui a produit à Mme Hatcher une grave paralysie de ses épaules. Elle pourra donc remercier pour cela son dentiste, son médecin allopathe et son chirurgien esthétique, qui - j’en suis sûr - étaient animés de bons sentiments mais pas vraiment d’une pensée holistique, malheureusement pour elle, un peu comme les ingéneurs du nucléaire de Fukushima, malheureusement pour les Japonais.

Vu le relatif jeune âge de Teri Hatcher et sa - semble-t-il - grande vitalité, sa maladie serait probablement résolue en moins de deux en commençant par enlever ses deux dents dévitalisées. Si vous visionnez les témoignages vidéo du site sante-dents.com vous verrez de tels cas guéris en enlevant des dents dévitalisées. Toutefois si cela ne suffisait pas, il faudrait réaliser une petite injection dans chaque os des mâchoires pour traiter ses os intoxiqués par les dents dévitalisées, et insérer un petit cristal dans ses prothèses amovibles au niveau de chaque dent remplacée et faire un peu d’acupuncture avec des aiguilles chaudes réservées aux pathologies articulaires. Et alors elle aura toutes les chances de guérir.

Si quelqu’un veut le lui dire, il lui rendra service, et à moi aussi, parce que sinon ils vont la licencier de la série et moi je l’aime bien Desesperate Housewives avec Teri Hatcher. J’espère qu’elle rentrera en contact avec le courant de dentiste holistique américain qui se positionne assez clairement pour dire que toutes les dents dévitalisées affectent la santé, quelle que que soit la qualité des produits mis à l’intérieur des racines - voir: http://dent.devitalisee.free.fr/?p=128 - même si ce sont des huiles essentielles, ce qui n’est pas encore tout à fait le discours du courant holistique dentaire français.

Cet exemple, parmi tant d’autres, est utile pour comprendre que la dent dévitalisée associée à la médecine chimique conduisent nos contemporains dans l’état dans lequel se trouve de plus en plus de personnes aujourd’hui dans notre civilisation, un état de dévitalisation précoce. Eh oui, c’est ce qui arrive quand on oublie de respecter les lois de la nature……, et que l’on fait confiance à ceux qui les transgressent……, les médecins de la médecine chimique et les thanato-dentistes (ceux qui dévitalisent des dents) et les chirurgiens esthétiques, qui vous coupent aussi souvent des circuits énergétiques,  importants pour la vitalité. Cette voie conduira ceux qui la suivent à être de plus en plus désespérés sans aucun doute, comme le sera certainement notre desesperate housewife si elle n’enlève pas tout d’abord ses dents dévitalisées.

C’est une conséquence du manque de vision holistique, de vision globale, pourrait-on dire. On agit localement sans penser aux conséquences à long terme et sans penser aux répercussions sur le reste du corps, comme si les différentes parties du corps n’étaient pas liées. La vaccination est aussi concernée. On évite certes des maladies en vaccinant, on ne peut le nier. Certaines sont certes parfois mortelles, surtout si on ne connait rien aux médecines énergétiques et naturelles. Néanmoins, on fabrique ainsi un nombre considérables de dévitalisations qui conduisent en fin de compte à des situations plus dramatiques encore que si on n’avait pas vacciné. Évidemment les vaccinateurs diront que tout cela ne sont que des supputations qu’aucune étude scientifique ne prouve, on connait la chanson de ceux qui ne veulent voir. On pourrait faire la même critique au sujet de l’énergie nucléaire d’ailleurs mais nous resterons ici strictement dans le domaine médical.

En plus dans le domaine médical, une autre conséquence du manque de vision holistique de notre médecine est que généralement elle ne cherche même pas à comprendre le sens des symptômes. C’est comme si l’organisme ne possédait aucune intelligence et que les symptômes n’étaient que des dysfonctionnements à supprimer au plus vite, à coup de médicaments chimiques, qui sont en fait de véritables drogues. Cette attitude que l’on pourrait, elle aussi, qualifier de manque de vison globale conduit les malades plus que tout dans des maladies graves.

Notre médecine oublie trop souvent que certains symptômes sont des tentatives d’auto-guérison de l’organisme, qu’il faut savoir respecter. Je pense notamment à la fièvre et aux allergies mais on peut dire que quasiment tous les symptômes des maladies ont un sens d’auto-guérison. Les supprimer par des solutions naturelles qui vont véritablement guérir l’organisme n’est pas une mauvaise chose, mais les supprimer par des produits chimiques qui vont bloquer les réactions naturelles de l’organisme - comme cela se fait fréquemment - n’est pas la meilleure des choses à faire pour le long terme et la vitalité de l’organisme, même si, dans certains cas d’urgence vitale, il vaut toutefois mieux le faire quand on ne sait rien faire d’autre. Tout n’est pas si simple et tout n’est pas tout noir ou tout blanc.

Ne pas prendre conscience de tout cela conduit déjà notre civilisation à une inévitable décadence, tout comme ne pas prendre rapidement conscience de la folie du nucléaire pourrait conduire à la disparition de notre humanité. Bon, c’est un peu dommage, ma foi.

Dr Bruno Darmondrbrunodarmon@yahoo.fr.

 

Nota Bene: Le Dr Bruno Darmon sera présent au Colloque "Vivre sa Santé au Naturel".


;