La Vie et La Santé Naturelles: Et si vous entriez dans un nouvel Art de Vivre!
La Vie et la Santé Naturelles
La Santé de chaque être humain dépend en premier lieu ... de lui-même!
Panneau de contrôle
Accueil | Accès clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de La Vie et la Santé Naturelles
Aide vidéo :   S'inscrire sur le site | Passer une commande
Newsletter
Restez informé de nos nouveautés et suivez notre actualité

A quoi ça sert?ActualitésAliments BénéfiquesArticles ChoisisAstuces de Santé NaturelleBeauté NaturelleBiologie & science de la vieCompléments AlimentairesConnaissance du CorpsDestructeurs de SantéEquilibre Acido-BasiqueFruits & Légumes BénéfiquesHygiène InterneLivres de Santé NaturellePlantesPréventionProduits Anti-ÂgeProduits de SantéProtectionsSanté PsychiqueSe soigner soi-mêmeSites PartenairesSubstances Naturelles BénéfiquesTeinturesTextes FondamentauxThérapies NaturellesVitamine C
Thérapies Naturelles
 Arrêter de fumer
 Auto-Hématothérapie
 Arthrose cervicale
 Bactérie & mal de dos
 Bromélaïne Vt C Lapacho
 Cancers guérissables
 Cancer Guérir Hors Protocol
 Choisir des antioxydants
 Coliques néphrétiques
 Gilles de la Tourette
 Introduction au Zapping
 La sclérose en plaques
 Lutter contre les allergies
 Méthode NAET
 Ondes Scalaires et Rife
 Remède anti-escarres
 Rétention d'Urine
 Soigner la candidose
 Soigner le cancer autrement
 Soigner l'hypertension
 Soigner le chikungunya
 Témoignage de Guérison
 Thérapie par l'Ozone
 Zapper le HIV
 

Les graines de cannabis
en tant que traitement
pour la maladie de Gilles
de la Tourette


La maladie de Gilles de la Tourette est un trouble neurologique héréditaire qui se manifeste dès l’enfance, et principalement caractérisé par des tics vocaux comme moteurs. Cette maladie est difficile à diagnostiquer, puisque ses symptômes sont dans la majorité des cas de sévérité moyenne. Les symptômes les plus courants sont les clignements d’yeux plus fréquents que la moyenne, les mouvements involontaires pouvant dans certains cas atteindre une intensité comparable à des convulsions, les raclements de gorge répétés, reniflements, mouvements faciaux, etc.

Bien que le symptôme le plus connu de la maladie soit la production involontaire de mots ou phrases, celui-ci n’impacte en fait qu’une proportion limitée de patients atteints de la maladie de Gilles de la Tourette. Il est dans certains cas possible de combattre la maladie par le biais de paramètres environnementaux ou éducationnels, mais selon la sévérité des symptômes, le syndrome peut suivre la personne jusque dans l’âge adulte.

Il existe des traitements proposés par la médecine moderne pour les patients atteints du syndrome de Gilles de la Tourette, notamment agissant au niveau des mouvements involontaires. Toutefois, les médicaments ne semblent être efficaces que sur les patients pour lesquels les symptômes sont les moins prononcés.

En parallèle, la recherche a pu confirmer que le cannabis a bien un effet positif sur les tics et les troubles du comportement provoqués par la maladie, fait qui a pu être confirmé par des patients à plusieurs reprises.

Cependant, on ne compte que très peu d’études cliniques réalisées sur le syndrome de Gilles de la Tourette et l’utilisation des cannabinoïdes. Les études en question se concentrent sur ces cannabinoïdes, qui sont les substances chimiques présentes dans le cannabis et le corps humain, et leur effet sur la maladie. Dans tous les cas, il a pu être confirmé que l’impact sur les tics est indéniable, avec des résultats impressionnants notamment sur les mouvements involontaires prononcés.

Bien que ces études n’aient pu en revanche montrer l’impact des cannabinoïdes sur les troubles du comportement liés à la maladie, il a pu être confirmé par des patients s’étant manifestés dans la presse médicale que certains des symptômes bénéficiaient bien de l’usage de ceux-ci. Des résultats positifs ont notamment été enregistrés sur les symptômes de nature obsessive-compulsive allant souvent de pair avec le syndrome de Gilles de la Tourette, mais aussi sur les tendances à l’autodestruction, les problèmes d’attention et le contrôle des pulsions. La possibilité du cannabis pouvant réduire ces derniers avait déjà été remarquée dans le cadre de d’autres conditions ou symptômes, notamment la dépression et l’anxiété.

L’impact global obtenu serait dû en partie au fait que le syndrome de Gilles de la Tourette soit lié à un niveau trop élevé de dopamine, niveau modifié par les cannabinoïdes puisque ceux-ci ont été associés à la régulation de la dopamine dans le cadre de plusieurs autres études séparées.

A l’heure actuelle, il existe des «pilules THC» prescrites aux patients atteints de cette maladie. Ces pilules permettent une diminution significative des symptômes moteurs les plus handicapants au quotidien, bien que de nombreux d’entre eux fassent le choix de s’auto-médicamenter au moyen de consommation de produits «classiques», issus de graines de cannabis (consommés via inhalation ou ingestion).


Source: SensiSeeds.com

 

;