La Vie et La Santé Naturelles: Et si vous entriez dans un nouvel Art de Vivre!
La Vie et la Santé Naturelles
La Santé de chaque être humain dépend en premier lieu ... de lui-même!
Panneau de contrôle
Accueil | Accès clients | Créer un compte | Affichez le flux RSS de La Vie et la Santé Naturelles
Aide vidéo :   S'inscrire sur le site | Passer une commande
Newsletter
Restez informé de nos nouveautés et suivez notre actualité

A quoi ça sert?ActualitésAliments BénéfiquesArticles ChoisisAstuces de Santé NaturelleBeauté NaturelleBiologie & science de la vieCompléments AlimentairesConnaissance du CorpsDestructeurs de SantéEquilibre Acido-BasiqueFruits & Légumes BénéfiquesHygiène InterneLivres de Santé NaturellePlantesPréventionProduits Anti-ÂgeProduits de SantéProtectionsSanté PsychiqueSe soigner soi-mêmeSites PartenairesSubstances Naturelles BénéfiquesTeinturesTextes FondamentauxThérapies NaturellesVitamine C
Livres de Santé Naturelle
 Changez d'alimentation
 Chemin de la Santé Parfaite
 Guérir la prostate
 Guérir du psoriasis
 Hydrothérapie chez soi
 Infections à candida
 La Cure Breuss
 Jus de Légumes et de Fruits
 La Cure Gerson
 L'Argent Colloïdal
 L'Homme et la Terre
 Le message de Paul Carton
 Les radis de la colère
 Puissance du métabolisme
 Remèdes homéopathiques
 Rôle des Enzymes
 Soigner le diabète
 Sites d'intérêt
 Soigner l'hypertension
 Vaccins on nous a menti!
 Voir sans lunettes
 

Les Jus de Fruits et de Légumes Frais

Un livre fondamental et même fondateur de Norman Walker

 

"Que Ta Nourriture soit Ton Remède!"

- Hippocrate -

"Buvez vos aliments, mangez vos boissons."

- Gandhi -


"La vie et la mort ne peuvent habiter le même lieu en même temps."

- Norman Walker -

 


 

La Nourriture comme remède

Probablement peu de naturothérapeutes auront autant mis en application la célébrissime maxime de Hippocrate - le "Père de la Médecine"! - que le Docteur américain Norman Walker. Avec Norman Walker, en effet, l'art de se guérir de toutes sortes de pathologies avec de simples légumes et fruits est devenu une science. Fondamentalement plus besoin d'autre chose pour se soigner!


La Nourriture Crue comme remède

Il n'est pas difficile de concevoir que la santé du corps humain est étroitement dépendante de ce que l'on met dedans... Et - qui l'eût cru? - que les fruits et légumes crus contiennent de nombreux nutriments de valeur non altérés par la cuisson et donc de premier intérêt.


Les Jus de Légumes et de Fruits crus comme remèdes

Norman Walker, qui a, pour cela, créé un un Institut spécialisé dans la thérapie par les jus de légumes et de fruits crus, affirme que les résultats pouvant ainsi être obtenus peuvent tout simplement être qualifiés de "phénoménaux".

La raison principale de l'efficacité des jus est qu'en séparant l'eau distillée et les éléments minéraux des fibres contenus dans les végétaux l'on obtient un aliment liquide d'une digestibilité quasi-intantanée (requérant, pour être digérés, pas plus d'une demi-heure, souvent moins de dix minutes).

Pouvoir complètement se passer non seulement, bien évidemment, de médicaments chimiques mais même de remèdes à base de produits naturels, le rêve! Avec Norman Walker un "juicer" (extracteur de jus) devient un appareil thérapeutique universel et les simples fruits et légumes de la vie quotidienne des remèdes miracles!

Non seulement manger mais même simplement boire devient un acte hautement {auto-}thérapeutique!

 

Le "crutarisme" ou "crudisme"

La philosophie personnelle de Norman Walker est, certes, très liée au "crutarisme" (philosophie prônant une nourriture totalement crue), mais nul besoin d'être "crutarien" (= toujours se limiter à de la nourriture crue) pour tirer profit des extra-ordinaires cures de légumes et de fruits mises au point par Norman Walker et son Institut. La différence est qu'une cure est une pratique alimentaire maintenue le temps suffisant (pouvant atteindre des semaines ou même des mois, voire parfois quelques années) pour atteindre les résultats escomptés, alors qu'un régime tel que le régime crutarien est à observer tout le temps, ce qui n'est ici pas forcément indispensable.

En effet, si la nourriture totalement crue est, sans hésitation, à conseiller à tous en cures temporaires, elle n'est pas, pour différentes raisons, forcément le régime définitif et exclusif immédiatement approprié à tout le monde sur toute la Terre. L'Art de la Cuisine suppose, en effet, aussi la cuisson d'une partie des aliments ingérés.

La cuisson, même si elle altère sensiblement nombre d'aliments, surtout si elle est faite autrement qu'à la vapeur douce, en rend certains digestibles qui, autrement, ne le sont pas et ne peuvent donc être consommés crus (exemple: la célèbre pomme de terre!) et provoque parfois aussi certaines réactions chimiques favorables au corps. Cuire une partie de ses aliments correspond aussi à une alchimie, c'est aussi un signe de l'évolution. Sinon, l'être humain pourrait aussi se mettre à quatre pattes dans l'herbe et se mettre à brouter comme les ruminants. Ce ne serait pas forcément un progrès. Gardons cela présent à l'esprit.

 

Que dit Norman Walker?

Norman Walker observe que les fibres ne présentent aucune valeur nutritive, ce qui ne veut nullement dire qu'il faille complètement s'en passer, car elles joiuent le rôle d'un indispensable "balai" de l'intestin. En plus des jus de fruits il conseille donc aussi la consommation de salades, notamment dans son Guide de l'alimentation végétarienne et des salades.: "Sans apport de fibres ni le côlon ni le corps dans on ensemble ne peuvent correctement fonctionner".

Il est donc nécessaire et même impératif que, en dehors des cures de jus, "un régime alimentaire quotidien équilibré comprenne un plat principal composé de salades crues et variées". Les fibres sont, en effet, nécessaires et même indispensables à une saine activité péristaltique de l'intestin.

Bien sûr - c'est une simple question de bon sens! -, les fruits et légumes biologiques - quoi qu'en disent les négationnistes à la solde des lobbies de la chimie - "présentent une évidente qualité supérieure" quant aux nutriments de valeur qu'ils contiennent. De plus, en ne consommant que des légumes et fruits biologiques l'on évite de s'empoisonner à petit feu aux pesticides et autres polluants. Bien sûr, encore mieux que de les acheter sur les marchés, dans la mesure du possible il est recommandé aux plus intransigeants sur la qualité de "cultiver leurs propres légumes".

Norman Walker recommande, dans tous les cas, de choisir "le meilleur de ce qui est disponible" et, bien évidemment, d'utiliser, pour la confection des jus, "les produits les plus frais" possible. "Vous et vous seuls êtes responsables des conséquences qu'aura votre façon de nourrir votre corps."

Tout cela va sans dire mais encore mieux en le disant. Notamment par l'inventeur du "Norwalk", le premier juicer inventé par le Dr Norman Walker lui-même.

 

Les Enzymes

Les enzymes méritent un chapitre spécial. Pour Norman Walker "la clef de de l'efficacité avec laquelle vous nourrirez votre corps est la vie présente dans vos aliments, en particulier sous la forme de ces éléments intangibles que sont les enzymes".

Les enzymes, qui ont pourtant la capacité de digérer les cancers, n'ont pas plus de substance que l'électricité. Les enzymes sont "un principe magnétique intangible de l'Energie Cosmique de la Vie". Les enzymes se trouvent uniquement dans les aliments crus et non transformés.

"La vie et la mort ne peuvent habiter le même lieu en même temps". "Là où il y a de la vie, il y a des enzymes". Mais les enzymes, indispensables à toute {bonne} digestion, ne supportent pas la chaleur; à partir de 47,5°C elles deviennent paresseuses; à 54,5°C toute leur efficacité est perdue. Elles n'existent plus sous une forme active.

Si les enzymes craignent le chaud, par contre le froid les conserve. Des enzymes congelées dans des corps de mammouth durant des millénaires peuvent redevenir actives une fois réchauffées! Il est donc possible de les conserver à basse température sans aucune perte.

Les enzymes sont donc "un principe de l'énergie cosmique" ou bien "une vibration qui favorise une action {bio}chimique ou une modification atomique ou moléculaire". Autrement dit: "Les enzymes sont des catalyseurs dont le propre est de favoriser une action oiu un changement, sans pour autant modifier ou transformer leur propre statut".

"La grande loi de la vie est le renouvellement." "La santé est l'indispensable fondement d'une vie satisfaisante". Les principaux éléments organiques de l'organisme sont les suivants: Oxygène, Carbone, Hydrogène, Nitrogène, Calcium, Phosphore, Potassium, Soufre, Sodium, Magnésium, Fer, Iode, Chlore, Fluor, Silicium, Manganèse.

"Tout ce qui doit réparer et régénérer notre corps doit venir de l'intérieur." Les éléments vivants, vitaux et organiques se trouvent "dans les légumes frais et crus, les fruits, les noix et amandes diverses, et les graines". L'oxygène est, bien entendu, l'un des éléments fondamentaux. Or dès que les aliments sont cuits, l'oxygène, porteur de la vie, est perdu.

 

Pourquoi préférer les jus aux légumes entiers?

"L'extraction du jus et l'élimination des fibres permet à l'aliment liquide d'être très rapidement digéré et assimilé, parfois en {seulement} quelques minutes, avec un minimum d'efforts et de fatigue pour le système digestif." L'aliment solide, par contre, exige des heures d'activité digestive intense avant que ses éléments nutritifs ne puissent parvenir aux cellules.

L'exemple du céleri: "Le céleri est le meilleur aliment qui soit pour combattre la forte chaleur." S'il fallait le manger sous la forme légume - et non le boire sous la forme jus -, l'on aurait le temps d'être mort de chaleur, avant que le légume n'ait eu le temps de faire son effet. Cette façon de voir confirme la perception du légume en tant que remède - et donc avec un protocole d'utilisation spécifique - et pas seulement en tant qu'aliment.

 

Les aliments cuits

Norman Walker le reconnaît lui-même: "En règle générale, manger, à l'occasion, un peu de nourriture cuite ne peut être vraiment préjudiciable, à l'exception des fritures, et à la condition de manger une quantité {proportionnelle} suffisante de nourriture crue".

Ici, à ce sujet, nous pouvons même ajouter: Et aussi à la condition de toujours commencer par la nourriture crue. Cela évite le regrettable et préjudiciable phénomène de la leucocytose digestive (voir P. Kouchakov: les globules blancs, affolés par la nourriture cuite, considèrent les aliments cuits comme des intrus à neutraliser et se mobilisent inopportunément contre eux), lequel montre, à l'évidence, que des milliers (ou davantage!) d'années après l'introduction de la nourriture cuite dans son régime alimentaire normal, probablement en vertu du phénomène de l'atavisme métabolique, l'organisme humain n'y est pas encore complètement habitué.

 

Différence entre les jus de fruits et les jus de légumes

Quelle est la différence fondamentale entre les jus de fruits et les jus de lgumes? A condition que les fruits utilisés pour les confectionner soient mûrs, les jus de fruits frais sont les nettoyeurs de l'organisme humain. Les jus de légumes frais, eux, sont les bâtisseurs et les réparateurs du corps. "Les jus frais et crus {de légumes et de fruits} sont indispensables en complément de n'importe quel régime aliemtaire." (...) "L'important est de boire des jus frais quotidiennement." Quel que soit le procédé d'extraction, "Tout jus frais et cru vaut mieux que pas de jus du tout!". A noter que les jus ne sont pas des aliments concentrés, puisque la concentration signifie une perte en eau et qu'avec les jus frais cela n'est ici absolument pas le cas, tout au contraire.

 

Avec quoi extraire les jus frais de légumes et de fruits?

La qualité des jus dépend, toutefois, du mode d'extraction. Le mixage avec un "blender" n'est pas approprié, car il conserve la pulpe, qu'il convient, au contraire, d'éliminer. La centrifugation n'est pas le meilleur procédé, car elle est loin de tout extraire, et cela fait chauffer les nutriments. Ce sont les extracteurs de jus par broyage (généralement avec une vis sans fin) ou "juicers" qui font le meilleur travail, mais ils ne se valent pas tous. Il convient de privilégier ceux à rotation lente (par exemple, un tour à la seconde), qui évitent de chauffer les nutriments au risque d'en détruire les effets bénéfiques, et plus ils pressurent et plus il y a de jus et d'éléments nutritifs. S'il y a une embouchure à large ouverture c'est encore mieux, car cela permet d'introduire de nombreux fruits de taille moyenne sans avoir besoin de préalablement les découper. La "Rolls" actuelle du juicer est peut-être le GreenStar Elite, qui utilise pas moins de trois procédés complémentaires pour extraire le jus le plus efficacement possible: mouliner, mélanger, presser.

 

Autres aliments

Le lait de vache est certainement l'aliment le plus producteur de mucus. Il est donc bon de s'en abstenir. "De l'âge le plus tendre à l'âge le plus avancé la digestion humaine s'accomode d'une seule qualité de lait, lorsque celui-ci est nécessaire: le lait de chèvre cru." Celui-là ne contient pas de mucus, et il ne doit pas être chauffé. Toujours selon Norman Walker, "le lait de chèvre peut être ajouté avec profit à tout jus de légumes cru".

 

Protection contre les pesticides et traitements chimiques

Evidemment, le Bio c'est le mieux! Mais, à défaut, il est important de savoir que, avant tout, ce sont les fibres des végétaux qui accumulent les produits toxiques. "Enzymes, atomes et molécules y sont allergiques." Alors, c'est une bonne chose que de penser que, dans les jus, ce sont précisément les fibres qui sont éliminées. Surtout que, selon Norman Walker, "tout jus, s'il est frais, vaut mieux que pas de jus du tout".

 

Quelle quantité journalière de jus absorber?

En règle générale, "un demi-litre de jus par jour est la quantité minimale susceptible de produire des effets notables". Il est bon de savoir que "plus grande sera la quantité de jus absorbée, plus rapides seront les effets".

"La Nature a fait de la végétation le laboratoire destiné à transformé l'eau inorganique de la pluie et des cours d'eau en eau organique vitale pleine d'atomes chargés de vie."

"Seuls les jus extraits de façon appropriée grâce à une trituration, pulvérisation ou mastication complète, qui ouvrira les fibres pour libérer tous les éléments vitaux (...) et les réduire en une pulpe que l'on pourra étaler comme du beurre,  seuls ces jus contiennent tous les éleménts vitaux des légumes d'où ils proviennent."

"Une pomme par jour éloigne le médecin!" dit le proverbe ("surtout à condition de savoir bien viser!", ajoutent les esprits malicieux!). Dans le cas qui nous occupe ici il en faudra un peu plus, mais surtout plus de légumes!

 

Les jus de légumes: Indications et bienfaits

La deuxième partie du livre "Les jus de fruits et de légumes frais" du Docteur Norman Walker est consacrée aux indications et bienfaits des jus de légumes. Tout d'abord, présentation de tous les principaux légumes se prêtant à confectionner de délicieux jus thérapeutiques.

Un premier exemple est le jus d'alphafa, l'une des plantes chlorophylliennes les plus riches, qu'il est bon de mélanger avec du jus de carottes, les deux formant une synergie encore plus efficace que de prendre chacun des deux individuellement. Ses bienfaits dans les troubles artériels et les dysfonctionnements cardiaques sont établis, sans parler des troubles respiratoires.

C'est ainsi que, dans ce chapitre, de façon circonstanciée, Norman Walker présente les propriétés thérapeutiques de pas moins de 38 jus de légumes différents. C'est aussi ainsi que l'on apprend que le jus de betteraves est bon pour les globules rouges, que le jus d'asperges est bon pour les rhumatismes, que le jus de choux de Bruxelles est bon pour le diabète, que le jus d'endives est bon pour les yeux et la vue, que le jus de carottes ouvre l'appétit et facilite la digestion, etc., etc.

Ce sont, toutefois, les combinaisons de jus qui sont les plus efficaces. Et c'est justement à elles qu'est consacrée la troisième partie du livre, avec les révélations par lui-même des formules mises au point par l'Institut Norwalk de Recherche Scientifique et de Chimie de la Nutrition de Norman Walker.... Ces recherches sont le fruit de longues et onéreuses recherches menées par le laboratoire du Dr Norman Walker sur la thérapie par les jus de légumes crus et gracieusement communiquées au public dans son petit livre disponible à un prix dérisoire. Les formules tiennent, dans cette édition de poche, sur huit pages de tableau. Il y en a précisément 84.

Chaque formule comporte, en moyenne, deux, trois ou quatre jus de légumes, parfois cinq. Suit un tableau, s'étalant sur 16 pages, récapitulant la composition (ou "analyse") de chaque légume et de chaque fruit en glucides, lipides, protides, vitamine A, vitamine C, thyamine, riboflavine, niacine, calcium, magnésium, potassium, phosphore, soufre, fer, silicium, chlore, sodium, oxygène, hydrogène, azote, pemettant au lecteur de précisément savoir "ce qu'il y a dedans".

Dans le paragraphe intitulé "Maladies et formules" Norman Walker précise utilement: "Certaines lois dominantes exigent que les maladies infectieuses et contagieuses soient traitées par un médecin. Quand cela est possible il faut consulter un docteur qui connaisse les bienfaits des irrigations du côlon et de l'utilisation des jus de fruits et légumes frais et crus et de l'alimentation, au lieu des médicaments, sérums, piqûres".

Remarque: Ce que dit ici Norman Walker est valable lorsqu'il s'agit de soigner les autres. Heureusement, il n'y a encore aucune loi qui interdit de soi-même se prendre en charge...

La cinquième partie du livre est consacrée aux maladies et formules. Quelques 125 maladies ou états du corps sont ici mentionnés et décrits, et surtout associés à une ou plusieurs formules de jus précédemment mentionnées, telles que n°1, n°2, n°3 ou n°84. Les numéros des formules les plus efficaces pour l'affection considérée sont mentionnées en gras.

Après quoi, il n'y a plus qu'à boire la ou les bonnes formules, en fonction des recommandations générales ci-dessus (par exemple: un demi-litre de jus par jour, minimum), en en attentivement observant les {bénéfiques} effets sur son corps.

La dernière partie du livre, sous le titre "D'autres sujets de grand intérêt", aborde des sujets spécifiques complémentaires comme le rhume, le système endocrinien, le vinaigre de cidre, le lait, la naissance naturelle, les jus et la santé des os ainsi que des recommandations finales: "Soyez patients!", "Soyez tolérants et compréhensifs", "Assainissement", "Pour se détoxifier".

Bien sûr, si vous faites de bonnes expériences avec les jus de légumes et de fruits, nous serons réjouis d'en prendre connaissance et de les partager (de façon anonyme, sauf souhait différent de l'auteur)... Vous pouvez adresser vos éventuels compte-rendus à lasantenaturelle3 - signe distinctif des e.mails - gmail.com (l'adresse n'est pas mentionnée en clair pour limiter les risques de se trouver aspirée par les robots spammeurs).

A votre santé! Portez-vous bien!

 

Voir aussi: Tout soigner avec des Jus.

Pour se procurer ce précieux livre de Norman Walker, que, en tant que manuel de santé et ouvrage de salut public, tout un chacun devrait avoir non seulement dans sa bibliothèque mais surtout dans sa cuisine, cliquer sur le lien ci-dessous:


Les jus de fruits et de légumes, par Norman Walker

 

;